Voilà un espace convivial où les désireux de partager autour de la Parole de Dieu pourront se donner rendez-vous, faire connaitre leurs témoignages ou lire ceux des autres.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le danger des débats

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maxime petit christ
SuperAnge
SuperAnge
avatar

Masculin Nombre de messages : 300
Age : 26
Ma localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 03/05/2017

MessageSujet: Le danger des débats   Jeu 24 Aoû 2017 - 14:23

Ce que je vais partager là est vraiment important pour moi, j'aimerais beaucoup que ce soit entendu et compris. C'est un problème que j'ai constaté maintes fois et que je constate encore.
Je précise que je ne veux pas me positionner en donneur de leçons, je suis dans le même bateau que tout le monde, à savoir la chair. Hors de Christ je suis un monstre d'orgueil, et si je ne le suis pas ce n'est que par sa grâce, par ma position en Christ. Cette prêche s'adresse à vous comme à moi-même, je ne suis pas exempt des problèmes que je vais souligner.
---



Le danger des débats
Pourquoi je dis que les débats peuvent être dangereux ?

Non pas qu'il soit mauvais de débattre en soi, échanger afin de s'édifier les uns les autres, c'est une très bonne chose. Le problème est que la plupart du temps, le contexte* de ces débats (en tout cas ceux que je vois) n'est pas approprié pour un échange paisible, et les intentions des participants ne le sont pas non plus.


*Le contexte auquel je fais référence ce sont les débats sur internet avec des gens qu'on ne connait pas. Et si on ne les connait pas, logiquement on ne peut pas savoir de quelle manière ils vont recevoir nos paroles.

Si vous êtes un habitué des débats, voilà les pensées qui vous ont certainement traverser la tête :
Pourquoi l'autre n'écoute pas ce que je dis ?
Pourquoi il campe sur ses positions ?
Pourquoi est-il si orgueilleux ?
Il fait exprès de pas comprendre ou quoi ?
C'est pourtant si évident la Bible est claire...

L'orgueil mes amis c'est la seule raison, on n'aime pas avoir tord, on veut avoir le dernier mot, c'est tout, c'est humain. Et si on croit être moins orgueilleux que l'autre alors on se plante le doigt dans l'oeil. Si nous étions humbles nous ne serions pas rentrer dans ce jeu là. Donc déjà, la sagesse voudrait que si on est nous même dans cette dynamique là (de vouloir montrer qu'on a raison), on n'ouvre même pas la bouche.

On ne peut pas reprocher à quelqu'un d'être sourd à nos paroles si celles-ci ne font que souligner ses tords. Il est parfaitement normal et humain de ne pas aimer avoir tord. Donc si je suis charnel dans ma mentalité et que je me retrouve dans cette position, alors forcément mes paroles seront conduites par mes émotions et non par l'esprit. Et la bonne entente est bien évidemment impossible dans un contexte pareil.

Peut-être allez vous me répondre qu'il faut bien dire la vérité, ne pas laisser les gens dans l'erreur... Et bien je vous répond que c'est se trouver des excuses, prétendre vouloir ouvrir les yeux de l'autre c'est se donner des sentiments plus nobles que ceux qui nous animent réellement.
Qui suis-je pour prétendre ouvrir les yeux de quelqu'un ? Dieu ne nous a pas demandé de convaincre qui que ce soit, il nous a demandé d'être des témoins. Un témoin témoigne, il ne cherche pas à se justifier, il ne cherche pas à avoir le dernier mot, il ne cherche pas sa propre gloire, il ne fait que partager ce qu'il sait.
Qui suis-je pour prétendre défendre la vérité avec mes mots ? La vérité n'a pas besoin qu'on la défende, c'est elle qui nous défend. Je rappelle que c'est Jésus-Christ notre avocat et non l'inverse.


Je ne sais pas si le message est saisi avec ça, je pensais faire plus long mais c'est difficile de faire une synthèse générale, il faudrait me présenter des exemples, posez moi des questions si ce n'est pas clair. Quoiqu'il en soit je le redis je ne vise personne en particulier, je vise tout le monde (du moins ceux qui débattent beaucoup).
Hors de Christ nous sommes tous aveugles et sourds, en Lui nous sommes tous clairvoyants.


Après ce constat je finis juste avec les solutions selon moi, parce que bon faire des constats c'est bien mais sans solution ça sert à rien :

Aimer... bah oui ça parait bête à dire mais on l'oublie souvent, et encore faut-il avoir une bonne définition d'aimer.
-
Se mettre à la place de l'autre, apprendre à le connaitre, connaitre sa foi, sa pensée, son langage, afin que je puisse m'adapter à lui, et donc faciliter l'échange.
-
Si je ne connais pas la personne cela veut dire que mes paroles n'ont pas encore de crédit à ses yeux, donc inutile de lui dire qu'elle se trompe sur tel ou tel point, elle ne l'entendra pas. Selon moi on ne peut être franc et direct qu'avec des gens qu'on connait, des gens pour qui on a déjà un certain crédit.
-
Et croire, croire que c'est l'Esprit qui ouvre les yeux et non pas moi. Donc si je vois que l'autre est aveugle, et bien inutile d'insister. Ouvrir les yeux d'un aveugle ça s'appelle un miracle.

... il y en a sûrement d'autres mais voilà les principaux selon moi.
Merci de votre attention.

---

ROMAINS 2:18
soyez en paix avec tous les hommes.

1 CORINTHIENS 8:1
la connaissance enfle, mais l'amour édifie

1 CORINTHIENS 1:4-5
4 et ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur les discours persuasifs de la sagesse, mais sur une démonstration d'Esprit et de puissance, 5 afin que votre foi fût fondée, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/maximep91
Adriel
SuperAnge
SuperAnge
avatar

Masculin Nombre de messages : 400
Age : 24
Ma localisation : Allemagne
Date d'inscription : 11/06/2017

MessageSujet: Re: Le danger des débats   Jeu 24 Aoû 2017 - 15:42

maxime a écrit:
Dieu ne nous a pas demandé de convaincre qui que ce soit
 scratch

1 Timothée 5:20
"Ceux qui pèchent, reprends-les devant tous, afin que les autres aussi éprouvent de la crainte."


Actes 19:8
"Ensuite Paul entra dans la synagogue, où il parla librement. Pendant trois mois, il discourut sur les choses qui concernent le royaume de Dieu, s'efforçant de persuader ceux qui l'écoutaient."


2 Corinthiens 5:11
"Connaissant donc la crainte du Seigneur, nous cherchons à convaincre les hommes; Dieu nous connaît, et j'espère que dans vos consciences vous nous connaissez aussi."


Actes 17:2-3
"Paul y entra, selon sa coutume. Pendant trois sabbats, il discuta avec eux, d'après les Ecritures, expliquant et établissant que le Christ devait souffrir et ressusciter des morts"


Actes 18:4
Paul discourait dans la synagogue chaque sabbat, et il persuadait des Juifs et des Grecs.


Tite 2:15
"Dis ces choses, exhorte, et reprends, avec une pleine autorité. Que personne ne te méprise."


Actes 20:31
Veillez donc, vous souvenant que, durant trois années, je n'ai cessé nuit et jour d'exhorter avec larmes chacun de vous.


2 Timothée 3:16
"Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice,"


2 Timothée 4:2
"prêche la parole, insiste en toute occasion, favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute douceur et en instruisant."


Pourquoi vas tu contre les écritures ? Ce n'est pas la première fois que tu défends cette position selon laquelle tout débat survient d'une poussée d'orgueil pour faire tomber l'autre dans son camp.

Pourtant ou est l'amour de Christ dans un saint qui n'essaiera pas jour et nuit de sauver l'âme d'enfants de perdition et de désobéissance ?

Ne sommes nous pas appelés à être modèle de Christ ?

Christ prenaient ils des pincettes pour dire aux pharisiens qu'ils avaient tort.

Luc 11:29
Comme le peuple s'amassait en foule, il se mit à dire: Cette génération est une génération méchante; elle demande un miracle; il ne lui sera donné d'autre miracle que celui de Jonas.


Christ ne nous a pas envoyé pour que les gens restent gentiment dans leur chambre à écho et se glorifie de penser qu'ils sont sauvés alors qu'ils prêchent un évangile différent. Christ est une épée à deux faces qui sépare toutes personnes. La vérité est exclusive.
Je ne détiens pas la vérité car c'est une personne. Amen !
Mais je détiens dans mes mains le témoignage de son ministère et je Le porte dans mon coeur.

Hébreux 4:12
"Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu'une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu'à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du coeur."


Je ne condamne personne, car Christ n'est pas venu pour condamner mais pour offrir et montrer. De la même manière, dans mon état fini, j'essaie de montrer non par moi même mais par le témoignage du Dieu vivant.

Matthieu 23:23a
"Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites!"


Comme Jésus, je m'exclame malheur à ceux qui se détournent de la vérité. Mon coeur est pleins de compassions pour eux et mes prières vont vers le Saint Esprit afin qu'ils ouvrent leurs yeux.

Donc, en effet, c'est l'Esprit qui ouvre les yeux mais la est la beauté de Dieu et la tâche qu'il nous a confiée. Quel Dieu de sagesse et de confiance !

"Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n'ont pas cru? Et comment croiront-ils en celui dont ils n'ont pas entendu parler? Et comment en entendront-ils parler, s'il n'y a personne qui prêche? 15Et comment y aura-t-il des prédicateurs, s'ils ne sont pas envoyés? selon qu'il est écrit: Qu'ils sont beaux Les pieds de ceux qui annoncent la paix, De ceux qui annoncent de bonnes nouvelles!"

Dieu a pris en compte que nous soyons les outils qu'ils utilisent pour convertir les incroyants, c'est à dire tout ceux qui sont dans l'erreur.

Quelle pensée réjouissante, de savoir que Dieu et avec nous et nous a inclu dans son plan de rédemption !

maxime a écrit:
La vérité n'a pas besoin qu'on la défende

Mais elle a besoin d'être annoncée, enseignée comme démontré ci-dessus. Et pour cela il faut éduquer, convaincre, persuader.

Il ne s'agit nullement de défendre Christ, mais de défendre son témoignage. Ce qu'il nous a demandé de faire. Voir tous les versets de ce post.

Le débat est dangereux si il est fait par l'orgueil et par des motivations personnelles. Cela est vrai.
Mais au moins Christ est annoncé.

Philippiens 1:18
"Qu'importe? De toute manière, que ce soit pour l'apparence, que ce soit sincèrement, Christ n'est pas moins annoncé: je m'en réjouis, et je m'en réjouirai encore."


Que Dieu nous préserve, et moi en particulier, de m'enfler d'orgueil et de prendre ma fierté en moi même plutôt qu'en Christ. Glorifions nous en Christ seulement !

Galates 6:14
"Pour ce qui me concerne, loin de moi la pensée de me glorifier d'autre chose que de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ, par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde!"
Revenir en haut Aller en bas
Maxime petit christ
SuperAnge
SuperAnge
avatar

Masculin Nombre de messages : 300
Age : 26
Ma localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 03/05/2017

MessageSujet: Re: Le danger des débats   Jeu 24 Aoû 2017 - 16:12

1 Timothée 5:20
Le contexte frérot le contexte. Reprendre oui absolument, mais de quelle manière ? Es-tu un disciple de la trempe de Timothée ? Est-ce que les apôtres reprenaient face à face ou derrière un écran ? Les personnes que tu reprends te connaissent-elles ? Qui es-tu toi par rapport à la personne que tu veux reprendre ? Je sais pas si tu vois ce que je veux dire.

Pour tous les versets que tu cites sur le "convaincre" "reprendre" "exhorter" etc
Oui nous avons le désir de convaincre, nous voulons que tous soient convaincus. Mais encore une fois le texte ne dit pas "comment", "de quelle manière". C'est le comment que j'essaie de transmettre plus haut, et ce comment ne peut se discerner vraiment que dans la pratique, le comment se trouve rarement dans la simple lecture. Et dans la pratique, le contexte n'est jamais le même dans un cas et dans un autre.
Oui le Maître était sévère, mais d'une c'est le Maître, et de deux on n'était pas là pour voir comment ça s'est passé.

Adriel a écrit:
Pourquoi vas tu contre les écritures ?
Vraiment je ne sais pas si tu te rends compte Adriel, mais ce genre de petites accusations qui dans ta tête peuvent paraître parfaitement innofensive, dans la tête de celui qui la reçoit, cela peut être très mal pris, et donc réveiller l'orgueil, et donc flinguer l'objectivité de la discussion.
C'est vraiment ça que j'essaie de faire comprendre c'est le "comment". On ne peut pas toujours se contenter d'appliquer le texte de la même manière dans tous les contextes. Les gens à qui on s'adresse n'ont pas tous notre langage, ils ne sont pas dans notre tête, ce qui est évident pour soi ne l'est pas toujours pour les autres.

J'appelle simplement à l'examen de soi, Paul dit "examinez-vous pour savoir si vous êtes dans la foi". Le but de tout homme c'est d'arriver à la foi, et c'est l'oeuvre de Dieu, pas la nôtre, nous sommes participants de l'oeuvre, pas auteurs. Est-ce que dans ce que je partage à mon prochain, je suis en train de l'amener à la foi ?

Maintenant si toi tu crois sincèrement être guidé par l'esprit dans ce genre de situation, alors je ne peux que t'encourager à continuer, je ne sais pas ce qu'il y a réellement dans ton coeur.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/maximep91
Adriel
SuperAnge
SuperAnge
avatar

Masculin Nombre de messages : 400
Age : 24
Ma localisation : Allemagne
Date d'inscription : 11/06/2017

MessageSujet: Re: Le danger des débats   Jeu 24 Aoû 2017 - 18:34

Paul rentrait dans les synagogues et se mettaient à prêcher à des inconnus.

De la même manière à la Pentecôte, les disciples parlaient par l'Esprit à des gens de toutes nations alors qu'ils ne les connaissaient pas.

Mais tu as raison, en face à face se serait bien mieux. Et en connaissant les personnes se seraient bien mieux.

Le texte et le contexte sont clairs.

Et le comment est défini :

"avec toute autorité", "dans la justice", "avec toute douceur et en instruisant", "en inspirant la crainte".

Cela ne me semble pas contradictoire. Dans l'amour mais en inspirant la crainte.

Je prêche avec amour mais la vérité est exclusive c'est pour cela qu'elle inspire la crainte dans le coeur des gens quand leurs yeux s'ouvrent par l'Esprit. Moi même je crains Dieu.
Quel saint ne craint pas Dieu ? C'est folie de ne pas craindre Dieu. Je digresse.

Je suis désolé de t'avoir offensé. Je le suis vraiment. Si il y avait eu un autre moyen que de dire la vérité je l'aurais fait/prit.
Mais peut être que je t'ai offensé parce que tu remarques qu'effectivement tu es allé contre les écritures.

J'ai donné 10 versets différents et prouver que
maxime a écrit:
Dieu ne nous a pas demandé de convaincre qui que ce soit
Vrai ou pas vrai ?

Vois tu que ce que tu as écrit est faux ? Non pas que j'en ai quelque chose à faire que tu avoues quoi que ce soit. Mais je pense que c'est pêché de rendre un faux témoignage contre Dieu.
C'est dans l'amour que je te dis cela. Si je ne t'aimais pas j'aurais ignoré ton post.

J'aimerais avoir ton avi afin que je puisse continuer sur ce forum dans une manière qui te semble plus acceptable, car je ne doute pas de ta sincerité.
Que faire dans ce cas, quand quelqu'un va contre les écritures ?

Sinon, moi je sais que je suis sauvé. J'en ai la pleine assurance et je donnerais ma vie pour Christ, car en vérité ma vie lui apprtient, donc ce n'est pas tant moi qui donne mais lui qui m'utilise pour son bon plaisir.


Revenir en haut Aller en bas
Maxime petit christ
SuperAnge
SuperAnge
avatar

Masculin Nombre de messages : 300
Age : 26
Ma localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 03/05/2017

MessageSujet: Re: Le danger des débats   Jeu 24 Aoû 2017 - 19:10

Bien excuse moi je réitère j'ai manqué de précision.
"Dieu ne nous a pas demandé de convaincre par nous même."
Tu ne m'as pas offensé en fait j'essaie de te mettre dans la peau de quelqu'un qui reçoit ce genre de parole. "Tu as tord", "tu es dans l'erreur", "tu t'égares". Comment va t-il réagir à ton avis ? Je suis d'avis de s'abstenir de ce genre de propos si on est pas sûr de la réception. Si tu as rencontré Jésus tu sais que l'humain n'aime pas être mis à mal dans son ego, et la réaction qui s'en suit en est forcément influencé.
Alors peut-être que toi tu es humble et que tu es capable de tout entendre sans être offensé, si c'est le cas vraiment gloire à Dieu, mais tous ne le sont pas et je pense que tu le sais.

Adriel a écrit:
J'aimerais avoir ton avi afin que je puisse continuer sur ce forum dans une manière qui te semble plus acceptable, car je ne doute pas de ta sincerité.
Je te remercie de t'en soucier, mon avis est résumé dans ce post. Si tu veux continuer d'une manière qui me plait à moi il faudrait juste que tu y ailles un peu plus mollo dans la confrontation. Mais c'est mon avis. Le but n'étant pas de te rallier à mon point de vue mais de continuer à faire ce qui nous semble chacun le mieux pour la bonne édification des saints dans la paix. Comme je te l'ai dis si tu es convaincu d'agir de la meilleure manière qui soit je ne peux pas te le reprocher. Surtout maintenant que je pense tu connais bien ma position je ne vais pas venir t'embêter si j'ai encore un problème avec ton style, fais selon ta foi.

Adriel a écrit:
Que faire dans ce cas, quand quelqu'un va contre les écritures ?
Mais dans quel cas ? Personnellement je suis incapable de dire à quelqu'un quoi faire si je ne connais pas le contexte. Il y a des principes clairs dans l'enseignement de Christ oui, mais dans la pratique c'est une toute autre histoire. Avec douceur oui ? Avec justice oui ? Pour moi ces simples mots ne suffisent pas à définir le comment dans un cas concret et pratique.

Je suis dans le parti prit de prendre énormément de pincettes dans la confrontation la plupart du temps, c'est ce que je crois le plus sage avant d'acquérir une certaine maturité, une certaine stature dans la foi et un certain crédit auprès de mes frères et soeurs.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/maximep91
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le danger des débats   Ven 25 Aoû 2017 - 14:48

Qu'est-ce que Dieu t'a dit quand il t'a dit la vérité ?
Certainement qu'il t'a dit la vérité sur toi-même.
Mais il s'est servi des Écritures pour cela, me répondras-tu peut-être.
Alors que me disent les Écritures ?
«  Que je suis un pécheur », et me voilà bien avancé avec cela.
Car si je ne suis pas convaincu par l'Esprit de Dieu d'être un pécheur, alors cela ne sonnera à mes oreilles que comme une condamnation, ce qui ne me mènera nulle part.
Revenir en haut Aller en bas
Adriel
SuperAnge
SuperAnge
avatar

Masculin Nombre de messages : 400
Age : 24
Ma localisation : Allemagne
Date d'inscription : 11/06/2017

MessageSujet: Re: Le danger des débats   Ven 25 Aoû 2017 - 14:55

Amen !

Bienvenu lenuageblanc. Présente toi qu'on fasse connaissance et que Dieu té bénisse !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le danger des débats   Ven 25 Aoû 2017 - 15:17

Dieu est amour. Et Jésus est la vérité.
Or, nul ne vient à Dieu que par Jésus Christ.
Donc, nul ne connaît l'amour sans connaître la vérité.
Mais Jésus Christ nous a bien dit que seul l'Esprit de Dieu nous convainc de péché.
Lorsque j'agis par conséquence sans le discernement de qui est Dieu (et de qui je suis en lui), j'agis comme le ferait une loi. C'est à dire à l'encontre de l'autre, en lui montrant qu'il est incapable de parvenir par lui-même à la justice de Dieu.
Mais si Dieu nous connaît parfaitement, et qu'il sait donc quand c'est le bon moment pour agir en nous pour nous dire la vérité sur nous-mêmes, nous, nous ne le savons que rarement.
Sans compter le fait qu'une rencontre avec Dieu est personnelle, et que jamais (en tout cas en ce monde) je pourrai « prendre la place de Dieu » pour produire quelques incidences spirituelles en quiconque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le danger des débats   Ven 25 Aoû 2017 - 15:18

Est-ce bien important de connaître quelqu'un pour lui transmettre de l'amour ? Non. Je transmets de l'amour à l'autre lorsque je suis amour. Il n'y a pas d'autres vérités.
Revenir en haut Aller en bas
Maxime petit christ
SuperAnge
SuperAnge
avatar

Masculin Nombre de messages : 300
Age : 26
Ma localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 03/05/2017

MessageSujet: Re: Le danger des débats   Ven 25 Aoû 2017 - 15:24

lenuageblanc a écrit:
Est-ce bien important de connaître quelqu'un pour lui transmettre de l'amour ?
Ce n'est pas ce que j'ai dis. Je dis qu'il y a des discussions et des manières de dialoguer qu'on peut difficilement avoir avec quelqu'un qu'on ne connait pas.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/maximep91
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le danger des débats   Ven 25 Aoû 2017 - 15:30

J'avais bien compris, je nuance seulement les vérités.
D'ailleurs mon propos est discutable, mais j'ai fais exprès de le poser comme tel (peut-être quelqu'un l'aurait-il relever).
Car l'on ne peut connaître l'amour de Dieu que s'il nous connaît, donc que si l'on se laisse connaître par lui.
Revenir en haut Aller en bas
Adriel
SuperAnge
SuperAnge
avatar

Masculin Nombre de messages : 400
Age : 24
Ma localisation : Allemagne
Date d'inscription : 11/06/2017

MessageSujet: Re: Le danger des débats   Ven 25 Aoû 2017 - 18:02

lenuageblanc a écrit:

Car l'on ne peut connaître l'amour de Dieu que s'il nous connaît, donc que si l'on se laisse connaître par lui. [/i]

Se laisser connaître ? Dieu n'est pas limité par les êtres humains. S'il choisit de sauvé quelqu'un cela sera fait certainement et de manière efficace.
Dieu connu ses brebis depuis toute éternité. C'est d'ailleurs parce qu'il nous a d'abord aimé que nous pouvons l'aimer. C'est à dire qu'il régénère certains pêcheurs afin que ces derniers arrive à une repentance sincère et le connaisse.

"se laisser connaître" n'est pas du tout biblique.

Qu'en penses tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le danger des débats   Ven 25 Aoû 2017 - 18:06

Dieu laisse libre l'être humain.
Comment Dieu sauve t-il ?
Est-ce que c'est parce que l'être humain veut être sauvé qu'il le sera ? Non. Dieu sauve qui il veut. Et ce n'est pas celui qui le veut qui le sera.
« Se laisser connaître ». Il s'agit d'une unité que nous formons avec Dieu. L'homme se connaît en Dieu. Et il ne peut se connaître qu'en lui.
Revenir en haut Aller en bas
Adriel
SuperAnge
SuperAnge
avatar

Masculin Nombre de messages : 400
Age : 24
Ma localisation : Allemagne
Date d'inscription : 11/06/2017

MessageSujet: Re: Le danger des débats   Ven 25 Aoû 2017 - 18:26

Libre ?

Qui est libre ?

Ne sommes nous tous pas esclave du péché avant que Dieu en sauve certains ?

Paul ne dit il pas en Romains 3 que personne ne cherche Dieu ?

Seul les chrétien régénérés ou encore comme la Bible les appelle, Elus, sont libres de choisir Dieu.

Les réprouvés ne sont libres que de choisir quel péchés ils aiment le mieux pratiquer. Ils n'ont pas d'autres choix que celui de leur condamnation.

Qu'en penses tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Maxime petit christ
SuperAnge
SuperAnge
avatar

Masculin Nombre de messages : 300
Age : 26
Ma localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 03/05/2017

MessageSujet: Re: Le danger des débats   Ven 25 Aoû 2017 - 18:30

Si vous pouviez ouvrir un autre sujet ou continuer en privé s'il vous plait ça éviterait un H.S. sur ce post.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/maximep91
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le danger des débats   Ven 25 Aoû 2017 - 19:05

Libre, oui, d'une certaine manière seulement.
Car que pouvons-nous faire pour accéder au salut ? Je te le demande.
Oh bien sur, l'homme n'est pas libre de choisir le salut ; là dessus nous sommes d'accord.
Mais en quoi est-il libre ? Poses-toi la question, et répond-moi.
Personne ne cherche Dieu, c'est juste. Pourtant Jésus nous dit de chercher la vérité, n'est-ce pas ? Alors, qu'en est-il au juste ?
Revenir en haut Aller en bas
ferlay
SuperAnge
SuperAnge
avatar

Masculin Nombre de messages : 361
Age : 24
Ma localisation : Strasbourg
Mon emploi/loisirs : architecte /dessin ,footballe ,lecture, judo
Mon humeur : attentif patient et plein de foi
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le danger des débats   Ven 25 Aoû 2017 - 21:24

Entre Maxime qui veut reprendre avec douceur et Adriel avec ferveur, j'apprécie vos motivations mais vous oubliez juste une chose à mon humble avis ." Sans moi vous ne pouvez rien faire " .
Je vais partagé le témoignage d'un prédicateur que j'aime beaucoup lire " spurgeon "  au sujet de sa conversion quand il était enfant. Il a dit une chose que j'ai vraiment aimé " chaque jour j'allais à l'église, on m'avait gavé avec des chants parlant de jesus mais ce jour là j'avais écouté le prédicateur comme si je l'avais jamais écouter avant pourtant c'était le même message que j'ai écouté plusieurs fois mais ce jour là " c'était comme si je l'avais jamais écouté "
Y'avait quelque chose de différent c'était pas la prédication mais plutôt moi car enfin l'esprit avait ouvert mes oreilles et j'ai écouté comme si je l'avais jamais écouté.
C'est pour dire peut importe ton éloquence, ta connaissance biblique, rien de tout ça ne pourra emmener quelqu'un à changer sa position s'il n'écoute pas avec l'oreille spirituel. C'est comme prendre un aveugle le mettre devant et lui dire regard la beauté de ce couché de soleil. .. Tu perds ton temps. ..que cela soit avec ou sans douceur , connaître ou pas la personne ça changerien de face ou pas .
Mon conseil c'est quand Dieu te met à coeur une chose sur un débat enfin d'éclaircir un frère pries avant tout car le coeur de l'homme est une terre et y'en a 3 type si la graine peut importe sa capacité féconde tombe sur une mauvaise terre cela ne restera que folie et stérile. Alors prier toujours enfin que Dieu disponibilise le coeur de celui  ou celle qui t'écoute enfin que cette parole rencontre un écho favorable.
Regarder l'exemple de Paul , combien de fois a-t-il écouté l'évangile ? Mais un jour quelque bout de phrases sur la route de Damas  ont suffi et c'était tel une révélation.
Et cela vous épargne vous mêmes de vous en orgeuillir de quoique ce soit car tout se fait dans la prière et c'est Dieu qui ouvre les yeux à l'aveugle enfin de contempler la beauté de ce coucher du soleil que tu lui montre. C'est lui qui guéri le membre paralysé qui bloque  et rend insensible à l'évangile.
Vous êtes aux yeux du public que ce que vous êtes dans le secret avec Dieu .si ta vie de prière est morte tout ce que tu dis pu le cadavre et tu t'adresses aux morts .
Regarder l'exemple d'Elie fort du miracle devant les prophètes de baal rempli de zèle il court vite devant le rois (chose que Dieu ne lui avait pas ordonné )mais pour un temps galvanisé par cette experience il a cru qu'il pouvait now convertir achaab et jezabel mais on le retrouve entrain de fuir la colère de la rêne .
Combien de fois on est galvanisé d'avoir reçu une révélation dans les écritures , de se dire voilà c'est clair et on se jete la en donneur de leçon mais on oublie une chose " Sans moi vous ne pouvez rien faire "

Au plaisir de vous lire j'en tire toujours la meilleure des parts.


Dernière édition par ferlay le Ven 25 Aoû 2017 - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maxime petit christ
SuperAnge
SuperAnge
avatar

Masculin Nombre de messages : 300
Age : 26
Ma localisation : Bassin d'Arcachon
Date d'inscription : 03/05/2017

MessageSujet: Re: Le danger des débats   Ven 25 Aoû 2017 - 21:51

Amen.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.youtube.com/user/maximep91
Adriel
SuperAnge
SuperAnge
avatar

Masculin Nombre de messages : 400
Age : 24
Ma localisation : Allemagne
Date d'inscription : 11/06/2017

MessageSujet: Re: Le danger des débats   Ven 25 Aoû 2017 - 22:55

Spurgeon, quel grand homme !

Ce qu'il a dit expose la vérité biblique. Nous devons inlassablement répéter le message. Sans cesse, avec ferveur et patience.
Et c'est le Saint Esprit qui vient à un certain temps et transforme la personne.

J'ai bien saisi qu'on me prêté des intentions qui ne sont pas miennes et maxime m'a bien corrigé sur ce sujet en me montrant que je dois être plus sensible dans mes exhortations et ma défense de l'évangile.

Soyez tous bénis !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le danger des débats   Sam 26 Aoû 2017 - 6:08

"Repousse les spéculations folles et stupides, sachant qu'elles font naître des conflits. Or, il ne faut pas qu'un serviteur du Seigneur ait des conflits. Il doit au contraire être bienveillant envers tous, capable d'enseigner et de supporter l'opposition. Il doit corriger avec douceur les adversaires : peut-être Dieu leur donnera-t-il de changer d'attitude pour connaître la vérité. Revenus à leur bon sens, ils se dégageront alors des pièges du diable, qui s'est emparé d'eux pour les soumettre à sa volonté."
(2 Timothée 2.23)

En gros, selon moi ce n'est pas qu'il faut fuir dès que l'opposition devient forte, mais c'est d'éviter le conflit malgré tout (donc lorsque le débat n'est plus sain). Et puis de toute façon, comme vous l'avez dit, c'est l'Esprit de Dieu qui agit, et non les paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le danger des débats   Sam 26 Aoû 2017 - 8:48

Et quand Jésus a traité les pharisiens d'hypocrites, a t-il « fui » les débats ?
Revenir en haut Aller en bas
ferlay
SuperAnge
SuperAnge
avatar

Masculin Nombre de messages : 361
Age : 24
Ma localisation : Strasbourg
Mon emploi/loisirs : architecte /dessin ,footballe ,lecture, judo
Mon humeur : attentif patient et plein de foi
Date d'inscription : 18/12/2015

MessageSujet: Re: Le danger des débats   Sam 26 Aoû 2017 - 8:56

Les pharisiens etaient-ils des convertis né de nouveau croyant en jesus ? ... Je crois que c'est pas dans le même contexte que le message de cacao.
Puis dans le cadre des pharisiens Dieu sait tout dans sa providence il a utilisé leur hostilité enfin que ses plans puisse s'accomplir comme il avait planifié. Un peu comme avec Pharaon.
Pour revenir à Jésus, il savait aussi quand faut -il se retirer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le danger des débats   Sam 26 Aoû 2017 - 10:33

ferlay a écrit:
Les pharisiens etaient-ils des convertis né de nouveau croyant en jesus ? ... Je crois que c'est pas dans le même contexte que le message de cacao.

Oui voilà, moi je parlais des conflits qu'il pourrait y avoir entre deux personnes qui sont "censées être dans le même camp", ou comme ferlay l'a très bien dit, entre deux personnes qui étaient des convertis nés de nouveau. L'idéal serait d'éviter les conflits internes dans l'Église. Effectivement, prêcher l'Évangile ne va pas faire plaisir à tout le monde, et par moments il faudra un peu se montrer fermes, mais quand il s'agit de reprendre un frère, ou de corriger une erreur à l'aide des Écritures, je ne vois pas pourquoi il faudrait que ça fasse des conflits et des spéculations sans fin.

Je sais que je me répète trop, mais le vœu de Jésus était que nous soyons tous unis (Jean 17.21), et ce n'est pas parce que l'un n'est pas d'accord avec l'autre qu'il faut en faire une guerre et se diviser à cause de querelles de mots. Nous sommes tous chrétiens, nous avons donc tous la foi en Jésus, et croyons tous en la fiabilité et la puissance de la Bible (corrigez-moi si je me trompe svp)... donc si nous avons tous cela en commun, autant partir de cette même base, et théoriquement ça devrait mettre fin aux conflits. Je dis bien théoriquement, je sais que ça n'est jamais facile.

La Bible rapporte des débats qui se sont mal passés : rappelez-vous du premier Concile de l'Église.

"Quelques hommes venus de Judée enseignaient les frères en disant : "Si vous n'êtes pas circoncis selon la coutume de Moïse, vous ne pouvez pas être sauvés." Paul et Barnabas eurent un vif débat et une vive discussion avec eux... Il y eut une longue discussion." (Actes 15.1-2 - Actes 15.7)

Si parce qu'une personne est chrétienne, il fallait la laisser, et se dire "Non mais l'Esprit va le convaincre, il comprendra", alors quel est le but de l'Église ? Pourquoi Christ a-t-il établi des apôtres, des évêques, des pasteurs, des docteurs et tous ces ministères ? Pourquoi est-ce que la Bible nous rapporte ce vif débat, entre des personnes qui défendaient l'Évangile, et d'autres qui le déformaient ?

C'est vrai, que comme vous l'avez dit (vous êtes magnifiques vous dites tout) connaître la Parole sur le bout des doigts ne sert de rien sans révélation (et je le sais parfaitement moi-même). Mais pourquoi ne pas amener l'autre à regarder dans la Parole, pour qu'il soit lui-même éclairé ? Je veux dire, Apollos se trompait dans sa démarche, au début, mais Aquilas et Priscilla l'ont fait venir pour lui expliquer les Écritures. La Bible ne nous rapporte pas qu'Apollos se serait enflammé, et aurait dit : "Mais laissez l'Esprit me convaincre!", puisque de toute façon il n'avait jamais entendu parler de l'Esprit. Jésus n'avait-il pas ouvert les yeux de ses disciples en leur lisant les Écritures (Luc 24.27) ?

Tout ce que je cherche à vous dire, c'est que nous avons la Bible comme point commun, malgré les dénominations qui nous divisent, donc il ne faut pas hésiter à reprendre un frère quand il se trompe, et à le reprendre à l'aide de la saine doctrine (et non des raisonnements humains qui ne mènent nulle part, la plupart du temps). Mais quand ça échoue, quand le frère n'arrive pas à comprendre, par entêtement, ou juste parce qu'il ne comprend vraiment pas, que faut-il alors faire ? Susciter un conflit parce qu'il ne parvient pas à comprendre ?

Non, autant se retirer, et prier pour que le frère ait la révélation. Voilà pourquoi j'ai cité 2 Timothée 2.23
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le danger des débats   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le danger des débats
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lève-toi, tiens-toi debout, bats-toi pour tes droits
» L'Electricité en danger [à méditer]
» Enfant en danger ?
» avertissement nouvelles : ce forum = danger
» La maternelle en danger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Jeunesse Chrétienne :: LA PAROLE ETAIT AVEC DIEU... ET LA PAROLE ETAIT DIEU. :: Exhortations-
Sauter vers: