Voilà un espace convivial où les désireux de partager autour de la Parole de Dieu pourront se donner rendez-vous, faire connaitre leurs témoignages ou lire ceux des autres.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La solitude du Chrétien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kaori91
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 1278
Age : 31
Ma localisation : Ile de France
Mon emploi/loisirs : écriture, lecture, dessin, chant
Mon humeur : La joie de l'Eternel est ma force !
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: La solitude du Chrétien   Mar 6 Mar 2012 - 16:32

Et je vous informe que vous êtes complètement à côté du sujet...

_________________
"La Parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité" (Jean 1.14)
Revenir en haut Aller en bas
http://jeunesse-chretienne.exprimetoi.net/
Rigel
Ange serviable
Ange serviable
avatar

Masculin Nombre de messages : 18
Age : 41
Ma localisation : nice
Mon emploi/loisirs : Dessinateur/lecture-écriture-natation
Mon humeur : égale
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Re: La solitude du Chrétien   Mar 6 Mar 2012 - 17:25

Cher Tenrou (Kaori, Donata),
Même si nous semblons hors sujet, réjouissons-nous malgré tout, après ces longues discussions, que grâce à cette ADVERSITE et cette SOLITUDE, nous pouvons comprendre notre Christ qui disait : « Je ne suis pas venu vous apporter la Paix, mais l’Epée ! » (Matthieu 10.34)
Je suis heureux de voir que des « jeunes de ton âge » aient le goût de l’étude religieuse, et donc, je suis vraiment enthousiaste à chaque fois que nous discutons, car même si tu dis que nous faisons des « monologues », le fait est : QUE NOUS AVONS DE VERITABLES ECHANGES A PROPOS DE LA PASSION QUE NOUS AVONS POUR NOTRE PERE, NOTRE AMIS, NOTRE GUIDE… : LE CHRIST.
Nous cherchons tous à ne pas nous tromper à Son sujet, et cela Il ne nous le reprochera jamais.
Donc, loin de nous l’idée –comme tu dis- de détourner les autres ! Plutôt, essayer d’éclaircir les choses.
Pour nous LA SEULE VERITE à Son sujet est que : « IL EST LE CHEMIN, LA LUMIERE ET LA VIE ! »
Efforçons-nous de savoir discerner les autres Vérités parmi les récits de Sa Vie relatés par les hommes, nous aurons au moins combattu notre TERRIBLE PARESSE MENTALE !

Si je relève certaines contradictions de ta part, c’est parce que tu donnes l’impression de suivre la Bible de façon fanatique, simpliste et presque superstitieuse, alors qu’il est INCONTESTABLE que les hommes l’ont modifié et transformée selon leurs souhaits.
C’est à cause de ces contradictions que beaucoup d’hommes se sont détournés de la religion.
Le fait que les évangiles fussent rajoutés aux Saintes écritures, détruit la chose suivante que tu rapportais : « Il est bien fait mention dans la Bible qu'il ne faut ni rajouter, ni en retrancher quelconque mot. »
En effet, en plus d’avoir modifié certaines choses concernant « la Trinité », « la spiritualité de l’âme chez l’homme » « la double nature Humaine et Divine de Jésus-Christ », les hommes ont RETRANCHE au moins la « réincarnation » (croyance ancestrale de presque toutes les civilisations) et une grande partie de l’histoire depuis la rébellion de Lucifer jusqu’au déluge, mais surtout RAJOUTE au moins « les évangiles » (écrits bien après le passage du Christ) !
C’est un fait que hommes avides de pouvoir ont commis des grands crimes, comme des chefs religieux l’ont fait en crucifiant un Dieu vivant sous PRETEXTE qu’il allait CONTRE LEURS SAINTES ECRITURES !
Les protestants, eux-mêmes, tout en prétendant appliquer l’enseignement évangélique, s’attribuent, par rapport aux fidèles, des droits inadmissibles ! Ceux qui sont seulement chargés d’instruire et d’administrer l’Eglise se croient autorisés à : JUGER, EXIGER l’adhésion à leurs croyances personnelles et à EXCOMMUNIER ceux qui « OSENT » faire des recherches par « eux-mêmes » !
Pourquoi, nos chefs religieux vivent-ils –contrairement au commandement du Christ- dans l’opulence la plus totale, revêtus de vêtements cousus d’Or ?
Pourquoi prétendent-ils être les seuls à communiquer avec Dieu ?

On a oublié que l’origine de la prière, fut le dialogue de l’homme avec l’Invisible (qui accompagna l’humanité pendant sa prise de possession de la Terre.).
C’est la descente, toujours plus profonde de l’homme dans la matérialité, qui transforma la pureté du dialogue : DANS LE SACRIFICE DES CORPS ! L’Eglise n’a pas su voir dans les dialogues du Christ avec l’Invisible, le retour à l’origine de la prière et s’est limité à enseigner : la peur des « châtiments » et les demandes adressées « aux Cieux » pour obtenir des « Assistances spéciales et personnalisées ! »
Pour beaucoup, tous ceux qui parlent directement à dieu sont des fous ou sont des POSSEDES…
Malgré tout chaque nuit, nous allons dans l’autre monde et nous dialoguons avec nos Guides, nos Anges de la Destinée, ou même nos défunts.
Or, si l’action religieuse existe encore, c’est grâce aux « INTUITIONS » secrètes et inconscientes de « certaines âmes » qui se laissent porter à leur insu jusqu‘au contact avec l’invisible.
Nous communiquons sans cesse, et certains ont le don de le faire consciemment, seront-ils condamnés pour autant ? Il est d’ailleurs fréquent que les enfants, pourtant innocents, aient ses contact jusqu’à un certain âge…eux aussi iront brûler en enfer ? Heureusement, non, et Dieu nous en préservera…
Car, voilà maintenant une chose très importante à savoir à ce propos… Comme je le disais, tout EVOLUE, voilà LES NOUVELLES PRISES DE POSITION de l’Eglise aujourd’hui :
« Une déclaration publiée dans la revue italienne Gente, no 52, le 26 décembre 1996 et commentée en français dans d'autres revues est considérée par les proches du Spiritisme comme un changement d'attitude de l'Eglise catholique :
Pour l'Église catholique, les contacts avec l’au-delà sont possibles et qui dialogue avec le monde des défunts ne commet pas de péché s'il le fait en s'inspirant de la foi.
Cette déclaration est accompagnée d'une interview du père Gino Concetti qui confirme :
D'après le catéchisme moderne, Dieu permet à nos chers disparus qui vivent dans la dimension d'outre terre, d'envoyer des messages pour nous guider à certains moments de notre vie. À la suite des nouvelles découvertes dans le domaine de la psychologie sur le paranormal, l'Église a décidé de ne plus interdire les expériences de dialogue avec les trépassés, à condition qu'ils soient faits dans des buts scientifiques et religieux.
En France, cette déclaration a été reprise dans les ouvrages du père François Brune, spécialiste de la communication avec les défunts.
Cependant, outre que Gino Concetti se borne à rappeler que l'Eglise considère comme possible le dialogue avec l'au-delà (qu'elle ne pourrait interdire si au préalable elle ne le croyait possible) et déclare seulement que cette communication peut être licite que dans le cas d'une personne inspirée par la foi, qui reçoit des signes, cet avis est personnel et non suivi par l'Eglise. »
Ainsi, si les Saintes Ecritures nous mettaient en garde contre de telles pratiques, c’est parce que des contacts dangereux peuvent se faire si celui qui les pratiquent ne le fait pas avec des « intentions Spirituelles Elevée et Pures ». En effet, le monde Spirituel a ses Lois, c’est un monde de forces, d’ondes et de vibrations. En rentrant en contact avec une entité Spirituelle, c’est comme « brancher la radio », on se met sur la même longueur d’onde qu’elle. Aussi, on ne rencontrera que des entités du même ordre de vibration que nous. Pour ceux animés de bonnes intentions, il y aura toujours une protection que les plus abjectes des démons ne pourront contourner.
Encore une fois, si rien n’est motivé par « l’Amour », nous devenons la proie du Diable…et certains Spirits peuvent se retrouver possédés ! Comme le cas de certains amis de Victor HUGO (qui pratiquait) qui ont sombré dans la folie…
Quoiqu’il en soit, L’HUMANITE SERA TOUJOURS GUIDEE DANS LA SENS OU DIEU VOUDRA L’AMENER.
Ainsi même si on constate que le Concile de Constantinople de l’an 553 a donné un tournant radical au Christianisme primitif, au détriment de l’enseignement de la réincarnation qui fut occulté… Ce fut à cause d’une disposition qui fut appliquée suite à une INSPIRATION DIVINE car : le moment de la descente définitive dans la matière était « enfin » arrivé pour l’humanité ! LE PLAN DIVIN L’EXIGEAIT ! Les hommes devaient être capables de démontrer que par la conquête et la compréhension de la matière, l’existence de Dieu était une évidence tout comme « La Loi de la Réincarnation » (acte suprême de l’Amour et du Pardon Divin !)… Combien de témoignages de personnes de toute religion relatent des souvenirs de vies antérieures -qu’il est donné à chacun de connaître, s’il est PRET, lors de régression ou par la méditation-… ?
De toute façon, qu’on y croit ou pas, il est important de rappeler que c’est le MOMENT et LA VIE PRESENTE qui importe car c’est la seule occasion de vivre ce qu’on a à y vivre… et même les Bouddhiste enseigne fortement cela sous peine de s’exposer à un plus lourd Karma... C’est à partir de telles considérations que la pensée orientale rejoint l’enseignement religieux occidental, en montrant l’importance suprême de l’instant présent. L’instant présent est le moment où il faut prendre une décision. Celui qui pense toujours « demain, je ferai mieux », celui-là est victime de l’illusion.
Ainsi, le bouddha s’adressa au roi Pasenadi, Roi de Kosali :
« Qu’avez-vous fait récemment ? »
« imaginons », dit le bouddha, « qu’une catastrophe terrible soit sur le point de frapper le pays, par exemple une violente cassure de la croûte terrestre provoquant de puissant tremblement de terre et faisant avancer vers la mer lentement et inexorablement, la chaîne de montagnes qui dominaient la contrée, en recouvrant les plaines et semant mort et destruction sur son passage, face à ce désastre terrible est inévitable, que ferais-tu ? »
Le roi, auparavant toujours occupé à d‘autres « affaires humaines », répondit qu’il accepterait l’inévitable, aurait la foi, réparerait là où il le pourrait ses erreurs du passé et embrasserait la mort avec le cœur joyeux, en vivant vertueusement le temps qui lui resterait.
« Et cependant », dit le bouddha, « n’est-ce pas vrai que les messagers les plus sûrs apportent tous la nouvelle qu’une telle montagne avance sans répit vers nous ; Car la vieillesse et la mort n’approchent-elles pas, et les barrières ne sont-elles pas toutes les inefficaces ? »
Devenu conscient de la réalité de la vie et de la mort, le roi réalisa alors pleinement le caractère fugitif de son existence et vit combien il était important de ne pas gaspiller son temps à la poursuite de bagatelles… Embarrassé par un tel dilemme et ne voyant aucun échappatoire possible, il mit à nouveau tout son cœur à la pratique du Dharma, certain que la joie et la paix ne pouvait s’obtenir que par le développement de la sagesse et de la compassion.
Pour terminer, il faudrait être clair quand on parle du « Salut de l’Ame », car une sensation d’insatisfaction morale peut frapper les Chrétiens les plus évolués parce qu’ils se sentent envahir par un sentiment « Déconcertant » d’EGOÏSME ! Nous ne devons pas chercher de faire le bien pour « sauver individuellement nôtre âme », mais pour « La Solidarité » qui unit les âmes entre elles et à leur Créateur !
N’oublions pas que le Christ est notre « Chef » et nous sommes sont « Corps » : Si un membre souffre, tout le corps souffre !
C’est pour la création entière que l’on doit s’efforcer de se modifier et d’aller vers le Bien !
ALLELUIA, chers Frères et Sœurs…
Revenir en haut Aller en bas
Kaori91
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 1278
Age : 31
Ma localisation : Ile de France
Mon emploi/loisirs : écriture, lecture, dessin, chant
Mon humeur : La joie de l'Eternel est ma force !
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: La solitude du Chrétien   Mer 7 Mar 2012 - 12:28

Rigel a écrit:
Cher Tenrou (Kaori, Donata),
Même si nous semblons hors sujet, réjouissons-nous malgré tout, après ces longues discussions, que grâce à cette ADVERSITE et cette SOLITUDE, nous pouvons comprendre notre Christ qui disait : « Je ne suis pas venu vous apporter la Paix, mais l’Epée ! » (Matthieu 10.34)
Je suis heureux de voir que des « jeunes de ton âge » aient le goût de l’étude religieuse, et donc, je suis vraiment enthousiaste à chaque fois que nous discutons, car même si tu dis que nous faisons des « monologues », le fait est : QUE NOUS AVONS DE VERITABLES ECHANGES A PROPOS DE LA PASSION QUE NOUS AVONS POUR NOTRE PERE, NOTRE AMIS, NOTRE GUIDE… : LE CHRIST.
Nous cherchons tous à ne pas nous tromper à Son sujet, et cela Il ne nous le reprochera jamais.
Donc, loin de nous l’idée –comme tu dis- de détourner les autres ! Plutôt, essayer d’éclaircir les choses.
Pour nous LA SEULE VERITE à Son sujet est que : « IL EST LE CHEMIN, LA LUMIERE ET LA VIE ! »
Efforçons-nous de savoir discerner les autres Vérités parmi les récits de Sa Vie relatés par les hommes, nous aurons au moins combattu notre TERRIBLE PARESSE MENTALE !

Si je relève certaines contradictions de ta part, c’est parce que tu donnes l’impression de suivre la Bible de façon fanatique, simpliste et presque superstitieuse, alors qu’il est INCONTESTABLE que les hommes l’ont modifié et transformée selon leurs souhaits.
C’est à cause de ces contradictions que beaucoup d’hommes se sont détournés de la religion.
Le fait que les évangiles fussent rajoutés aux Saintes écritures, détruit la chose suivante que tu rapportais : « Il est bien fait mention dans la Bible qu'il ne faut ni rajouter, ni en retrancher quelconque mot. »
En effet, en plus d’avoir modifié certaines choses concernant « la Trinité », « la spiritualité de l’âme chez l’homme » « la double nature Humaine et Divine de Jésus-Christ », les hommes ont RETRANCHE au moins la « réincarnation » (croyance ancestrale de presque toutes les civilisations) et une grande partie de l’histoire depuis la rébellion de Lucifer jusqu’au déluge, mais surtout RAJOUTE au moins « les évangiles » (écrits bien après le passage du Christ) !
C’est un fait que hommes avides de pouvoir ont commis des grands crimes, comme des chefs religieux l’ont fait en crucifiant un Dieu vivant sous PRETEXTE qu’il allait CONTRE LEURS SAINTES ECRITURES !
Les protestants, eux-mêmes, tout en prétendant appliquer l’enseignement évangélique, s’attribuent, par rapport aux fidèles, des droits inadmissibles ! Ceux qui sont seulement chargés d’instruire et d’administrer l’Eglise se croient autorisés à : JUGER, EXIGER l’adhésion à leurs croyances personnelles et à EXCOMMUNIER ceux qui « OSENT » faire des recherches par « eux-mêmes » !
Pourquoi, nos chefs religieux vivent-ils –contrairement au commandement du Christ- dans l’opulence la plus totale, revêtus de vêtements cousus d’Or ?
Pourquoi prétendent-ils être les seuls à communiquer avec Dieu ?

On a oublié que l’origine de la prière, fut le dialogue de l’homme avec l’Invisible (qui accompagna l’humanité pendant sa prise de possession de la Terre.).
C’est la descente, toujours plus profonde de l’homme dans la matérialité, qui transforma la pureté du dialogue : DANS LE SACRIFICE DES CORPS ! L’Eglise n’a pas su voir dans les dialogues du Christ avec l’Invisible, le retour à l’origine de la prière et s’est limité à enseigner : la peur des « châtiments » et les demandes adressées « aux Cieux » pour obtenir des « Assistances spéciales et personnalisées ! »
Pour beaucoup, tous ceux qui parlent directement à dieu sont des fous ou sont des POSSEDES…
Malgré tout chaque nuit, nous allons dans l’autre monde et nous dialoguons avec nos Guides, nos Anges de la Destinée, ou même nos défunts.
Or, si l’action religieuse existe encore, c’est grâce aux « INTUITIONS » secrètes et inconscientes de « certaines âmes » qui se laissent porter à leur insu jusqu‘au contact avec l’invisible.
Nous communiquons sans cesse, et certains ont le don de le faire consciemment, seront-ils condamnés pour autant ? Il est d’ailleurs fréquent que les enfants, pourtant innocents, aient ses contact jusqu’à un certain âge…eux aussi iront brûler en enfer ? Heureusement, non, et Dieu nous en préservera…
Car, voilà maintenant une chose très importante à savoir à ce propos… Comme je le disais, tout EVOLUE, voilà LES NOUVELLES PRISES DE POSITION de l’Eglise aujourd’hui :
« Une déclaration publiée dans la revue italienne Gente, no 52, le 26 décembre 1996 et commentée en français dans d'autres revues est considérée par les proches du Spiritisme comme un changement d'attitude de l'Eglise catholique :
Pour l'Église catholique, les contacts avec l’au-delà sont possibles et qui dialogue avec le monde des défunts ne commet pas de péché s'il le fait en s'inspirant de la foi.
Cette déclaration est accompagnée d'une interview du père Gino Concetti qui confirme :
D'après le catéchisme moderne, Dieu permet à nos chers disparus qui vivent dans la dimension d'outre terre, d'envoyer des messages pour nous guider à certains moments de notre vie. À la suite des nouvelles découvertes dans le domaine de la psychologie sur le paranormal, l'Église a décidé de ne plus interdire les expériences de dialogue avec les trépassés, à condition qu'ils soient faits dans des buts scientifiques et religieux.
En France, cette déclaration a été reprise dans les ouvrages du père François Brune, spécialiste de la communication avec les défunts.
Cependant, outre que Gino Concetti se borne à rappeler que l'Eglise considère comme possible le dialogue avec l'au-delà (qu'elle ne pourrait interdire si au préalable elle ne le croyait possible) et déclare seulement que cette communication peut être licite que dans le cas d'une personne inspirée par la foi, qui reçoit des signes, cet avis est personnel et non suivi par l'Eglise. »
Ainsi, si les Saintes Ecritures nous mettaient en garde contre de telles pratiques, c’est parce que des contacts dangereux peuvent se faire si celui qui les pratiquent ne le fait pas avec des « intentions Spirituelles Elevée et Pures ». En effet, le monde Spirituel a ses Lois, c’est un monde de forces, d’ondes et de vibrations. En rentrant en contact avec une entité Spirituelle, c’est comme « brancher la radio », on se met sur la même longueur d’onde qu’elle. Aussi, on ne rencontrera que des entités du même ordre de vibration que nous. Pour ceux animés de bonnes intentions, il y aura toujours une protection que les plus abjectes des démons ne pourront contourner.
Encore une fois, si rien n’est motivé par « l’Amour », nous devenons la proie du Diable…et certains Spirits peuvent se retrouver possédés ! Comme le cas de certains amis de Victor HUGO (qui pratiquait) qui ont sombré dans la folie…
Quoiqu’il en soit, L’HUMANITE SERA TOUJOURS GUIDEE DANS LA SENS OU DIEU VOUDRA L’AMENER.
Ainsi même si on constate que le Concile de Constantinople de l’an 553 a donné un tournant radical au Christianisme primitif, au détriment de l’enseignement de la réincarnation qui fut occulté… Ce fut à cause d’une disposition qui fut appliquée suite à une INSPIRATION DIVINE car : le moment de la descente définitive dans la matière était « enfin » arrivé pour l’humanité ! LE PLAN DIVIN L’EXIGEAIT ! Les hommes devaient être capables de démontrer que par la conquête et la compréhension de la matière, l’existence de Dieu était une évidence tout comme « La Loi de la Réincarnation » (acte suprême de l’Amour et du Pardon Divin !)… Combien de témoignages de personnes de toute religion relatent des souvenirs de vies antérieures -qu’il est donné à chacun de connaître, s’il est PRET, lors de régression ou par la méditation-… ?
De toute façon, qu’on y croit ou pas, il est important de rappeler que c’est le MOMENT et LA VIE PRESENTE qui importe car c’est la seule occasion de vivre ce qu’on a à y vivre… et même les Bouddhiste enseigne fortement cela sous peine de s’exposer à un plus lourd Karma... C’est à partir de telles considérations que la pensée orientale rejoint l’enseignement religieux occidental, en montrant l’importance suprême de l’instant présent. L’instant présent est le moment où il faut prendre une décision. Celui qui pense toujours « demain, je ferai mieux », celui-là est victime de l’illusion.
Ainsi, le bouddha s’adressa au roi Pasenadi, Roi de Kosali :
« Qu’avez-vous fait récemment ? »
« imaginons », dit le bouddha, « qu’une catastrophe terrible soit sur le point de frapper le pays, par exemple une violente cassure de la croûte terrestre provoquant de puissant tremblement de terre et faisant avancer vers la mer lentement et inexorablement, la chaîne de montagnes qui dominaient la contrée, en recouvrant les plaines et semant mort et destruction sur son passage, face à ce désastre terrible est inévitable, que ferais-tu ? »
Le roi, auparavant toujours occupé à d‘autres « affaires humaines », répondit qu’il accepterait l’inévitable, aurait la foi, réparerait là où il le pourrait ses erreurs du passé et embrasserait la mort avec le cœur joyeux, en vivant vertueusement le temps qui lui resterait.
« Et cependant », dit le bouddha, « n’est-ce pas vrai que les messagers les plus sûrs apportent tous la nouvelle qu’une telle montagne avance sans répit vers nous ; Car la vieillesse et la mort n’approchent-elles pas, et les barrières ne sont-elles pas toutes les inefficaces ? »
Devenu conscient de la réalité de la vie et de la mort, le roi réalisa alors pleinement le caractère fugitif de son existence et vit combien il était important de ne pas gaspiller son temps à la poursuite de bagatelles… Embarrassé par un tel dilemme et ne voyant aucun échappatoire possible, il mit à nouveau tout son cœur à la pratique du Dharma, certain que la joie et la paix ne pouvait s’obtenir que par le développement de la sagesse et de la compassion.
Pour terminer, il faudrait être clair quand on parle du « Salut de l’Ame », car une sensation d’insatisfaction morale peut frapper les Chrétiens les plus évolués parce qu’ils se sentent envahir par un sentiment « Déconcertant » d’EGOÏSME ! Nous ne devons pas chercher de faire le bien pour « sauver individuellement nôtre âme », mais pour « La Solidarité » qui unit les âmes entre elles et à leur Créateur !
N’oublions pas que le Christ est notre « Chef » et nous sommes sont « Corps » : Si un membre souffre, tout le corps souffre !
C’est pour la création entière que l’on doit s’efforcer de se modifier et d’aller vers le Bien !
ALLELUIA, chers Frères et Sœurs…

Rigel je suis obligée de te rappeler à l'ordre. Sois tu ouvres un nouveau fil dans la section adéquate pour discuter de tes opinions religieuses, sois tu te recentres sur le sujet qui est "la solitude du chrétien", sous peine de fermer cette discussion.

_________________
"La Parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité" (Jean 1.14)
Revenir en haut Aller en bas
http://jeunesse-chretienne.exprimetoi.net/
Rigel
Ange serviable
Ange serviable
avatar

Masculin Nombre de messages : 18
Age : 41
Ma localisation : nice
Mon emploi/loisirs : Dessinateur/lecture-écriture-natation
Mon humeur : égale
Date d'inscription : 29/02/2012

MessageSujet: Re: La solitude du Chrétien   Mer 7 Mar 2012 - 12:56

Bien reçu.
Revenir en haut Aller en bas
ChrisFollowerofChrist
Ange débutant
Ange débutant


Féminin Nombre de messages : 5
Age : 26
Ma localisation : Paris
Mon emploi/loisirs : Étudiante
Date d'inscription : 29/04/2012

MessageSujet: Re: La solitude du Chrétien   Dim 29 Avr 2012 - 10:59

AAh la solitude du chrétien: quelque chose que je connais bien.
Toute jeune et déjà..!
Je crois que cette solitude est en quelque sorte, le "prix à payer". Je m'explique, c'est, dans un premier temps je pense, l prix à payer pour vivre pleinement sa foi. On ne peut s'attacher au monde et à toutes ses pratiques tout en espérant suivre le chemin que Dieu a tracé pour nous.
Il faut accepter que l'on nous crache au visage à cause de notre foi, que l'on nous humilie même parfois.
Mais je pense sincèrement que ce qu'il faut se dire c'est que c'est au nom du Christ.
Jésus n'a pas payé le prix à la pour que nous vivions une vie semée d'embuche. Au contraire, Il nous éprouve pour nous rendre plus fort, affermir notre foi.
Cette solitude est, je pense, une façon d'accepter pleinement le Christ dans notre vie. Une manière de signifier à Dieu que par amour pour Lui, nous sommes prêts à tout quitter, abandonner.
Après en tant que chrétiens, c'est à nous aussi de se serrer les coudes, de s'encourager mutuellement, de mettre en place une communauté vivante, etc.
C'est à nous de construire une maison dans laquelle, nous tous, chrétiens, vivrons ensemble dans l'amour de Christ.
Il ne s'agit pas de rester tous isoler dans notre coin!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La solitude du Chrétien   

Revenir en haut Aller en bas
 
La solitude du Chrétien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Bourassa, Jeannette Chrétien,
» PRC : Parti Républicain Chrétien
» Cette vidéo démontre la haine islamiste envers les chrétiens !!!
» Énigme n°10 - Moule pour les croix chrétiennes et marteaux de Thor
» Liban : Elections présidentielles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Jeunesse Chrétienne :: DISCUSSIONS DIVERSES :: La solitude du chrétien-
Sauter vers: