Voilà un espace convivial où les désireux de partager autour de la Parole de Dieu pourront se donner rendez-vous, faire connaitre leurs témoignages ou lire ceux des autres.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ecclésiaste 7:8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaori91
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 1275
Age : 31
Ma localisation : Ile de France
Mon emploi/loisirs : écriture, lecture, dessin, chant
Mon humeur : La joie de l'Eternel est ma force !
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Ecclésiaste 7:8   Lun 25 Avr 2011 - 7:49

Ecclésiaste 7:8 Mieux vaut la fin d'une chose que son commencement ; mieux vaut un esprit patient qu'un esprit hautain.

J'aimerais comprendre la première partie de ce verset. Pourquoi la fin d'une chose vaut-elle mieux que son commencement ? A quoi l'ecclésiaste fait-il référence ? La seconde partie du verset est-elle un complément de réponse ou s'agit-il de deux affirmations totalement différentes ?

_________________
"La Parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité" (Jean 1.14)
Revenir en haut Aller en bas
http://jeunesse-chretienne.exprimetoi.net/
Kaori91
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 1275
Age : 31
Ma localisation : Ile de France
Mon emploi/loisirs : écriture, lecture, dessin, chant
Mon humeur : La joie de l'Eternel est ma force !
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Ecclésiaste 7:8   Lun 25 Avr 2011 - 7:51

Peut-être veut-il insister sur la vanité de la vie. Je continue de réfléchir...

_________________
"La Parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité" (Jean 1.14)
Revenir en haut Aller en bas
http://jeunesse-chretienne.exprimetoi.net/
Didier. W
Ange zélé
Ange zélé


Masculin Nombre de messages : 143
Age : 23
Ma localisation : Paris
Mon emploi/loisirs : le piano
Mon humeur : cool
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: Ecclésiaste 7:8   Lun 25 Avr 2011 - 11:41

Moi pour la première partie du verset, je pense que mon opinion rejoins ton début de réflexion:

Ainsi, ça ne servirai a rien de mener une vie pieuse et pleine d'interdit pour par exemple hériter le ciel et au final aller en enfer?

par exemple moise a mener une vie qui plus a Dieu mais ne pu pas entrer dans Canaan! Dieu veut a mon avis qu'on ne rate pas la dernière grâce nous donnant accès a ciel!

Ainsi dans un verset des Évangiles, Jésus a dit;
C'est celui qui persévérera jusqu’à la fin qui sera sauvé!


Pour la seconde partie du verset, cela pourrais être un Eléments de réponse! une solution que Dieu nous donne afin de ne pas rater la dernière grâce! Car en étant patient et disposer a écouter Dieu, on pourra entendre sa voix, alors que Si on s’élève trop nous même, on risque de enj devenant hautain de ne pas avoir la patience pour attendre le plan de Dieu!
Cela pourrai nous encourager a savoir attendre le plan de Dieu afin que chaque jour nous soyons certain de toujours faire sa volonté!
Revenir en haut Aller en bas
danioucha
Ange zélé
Ange zélé


Masculin Nombre de messages : 120
Age : 54
Ma localisation : Vernon dans l'Eure (Dept.27)
Mon emploi/loisirs : Technicien bureau d'études
Mon humeur : Discerner... veiller...
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Re: Ecclésiaste 7:8   Lun 25 Avr 2011 - 16:57

Bonjour à tous,

ma minuscule contribution...

Fort bien ! pourrait-on dire, après avoir entendu ce qui précède. Une vie sérieuse avec ses peines est peut-être préférable et à l’ambition. Mais à la longue le joug accable ! C’est à cette objection que l’Ecclésiaste va répondre.

Souvent ce qui dès l’abord présente des difficultés et des peines propres à décourager, se termine heureusement. Telle épreuve qui pourrait porter au murmure a de salutaires conséquences. Tout est bien. L’issue, si nous laissons Dieu agir, nous montrera le but qu’il se proposait. Pour juger pertinemment des choses, attendons-en le terme, plutôt que d’en juger avec présomption et que de nous rendre ainsi responsables de ce qui pourrait en résulter de fâcheux.

Et encore!

La mise en train d’une entreprise quelconque offre toujours un très grand intérêt ; mais on ne commence que pour achever, et voilà pourquoi l’achèvement satisfait plus encore que le commencement. C’est à supposer que l’œuvre ait été bien conduite, et il n’en est point où il ne faille de la patience, point qui ne se puisse ruiner par les témérités de la présomption. Il est facile d’appliquer cette maxime à la grande œuvre du salut

Et également,

L’arrivé de nos épreuves et des difficultés est souvent meilleur que nous pouvions le penser à première vue. Il vaut certainement mieux être patient dans son esprit, que d’être orgueilleux et hâtif. Ne vous laissez pas aller à une colère brutale, ne soyez pas prompt à être contrarié par un affront. Ne soyez pas longtemps fâché ; car si la colère peut venir dans le cœur d’un homme sage, elle passe à travers lui comme un passant sur la route, et elle ne demeure que dans le cœur des insensés. C’est de la folie que de pleurer sur la mauvaise qualité de notre époque, alors que nous avons bien plus de raisons de pleurer sur la mauvaise qualité de nos propres cœurs ; et même dans les temps difficiles nous profitons de beaucoup de miséricordes. C’est de la folie que de regretter la bonté des temps anciens ; comme si ces temps anciens n’avaient pas les mêmes sujets de se plaindre que nous pouvons avoir : ceci ne peut amener que du mécontentement, et ne peut nous amener qu’à nous quereller avec Dieu lui-même.

L’Ecclésiaste établit une philosophie de la vie qui tient pleinement compte des grands aspects négatifs du réel : adversité, tristesse et mort. Celui qui veut vivre sagement doit regarder la mort en face et l’intégrer dans sa conception de la vie. Toute sage vision de l’existence embrasse aussi la mort et impose un regard sur le pire autant que sur le meilleur. Il existe une fuite moderne devant la mort, qui ne laisse à cette dernière aucune place réelle dans la pensée populaire, pas plus que dans les conversations polies ; comme si la mort était un chien endormi à côté duquel on peut passer sur la pointe des pieds sans le réveiller. Cela montre que notre conception de la vie refuse toute signification à la mort, ne la considérant que comme un fait irrationnel et brutal, qui vient brusquement interrompre les efforts et les aspirations de l’homme. Celles-ci tendent aujourd’hui à prolonger progressivement l’espérance de vie, et l’on rêve à l’éventuelle élimination de la mort. Si l’Ecclésiaste peut regarder sa fin en face sans aucune crainte, c’est parce qu’il la voit, non comme une simple négation, mais comme un « horizon », une ligne marquant le seuil de possibilités métaphysiques qui va révéler la dimension cachée de la vie. Les leçons qu’il nous recommande de tirer des aspects les plus sombres de l’expérience peuvent être décrites comme une sorte de « sagesse de l’échiquier » : au lieu de se plaindre amèrement d’un tableau tout noir ou de soupirer en rappelant le « bon vieux temps » où tout était rose, cette sagesse est une patiente acceptation de sa véritable condition comme étant l’ultime réalité accessible, mais qui nous invite à regarder au-delà d’elle-même.

Une traduction de ce verset qui m'éclaire d'avantage, version "La Bible Vie nouvelle" qui a ma préférence en ce moment.
Mieux vaut l'aboutissement d'une affaire que son début. Mieux vaut un esprit patient qu'un esprit arrogant.

Que Sa paix qui surpasse toute intelligence, soit avec tous, vos familles et vos proches.

Très fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Didier. W
Ange zélé
Ange zélé


Masculin Nombre de messages : 143
Age : 23
Ma localisation : Paris
Mon emploi/loisirs : le piano
Mon humeur : cool
Date d'inscription : 01/03/2011

MessageSujet: Re: Ecclésiaste 7:8   Ven 29 Avr 2011 - 12:52

On lisant la bible aujourd'hui! je suis tomber sur ce même passage! et j'ai lu tout l'Ecclesiaste 7!

Je me suis attarder sur la fin:
Ecclesiaste 7:29
Seulement, voici ce que j'ai trouve. c'est que Dieu a fait les hommes droits; mais ils ont cherche beaucoup de détours.

La est une vérité qui m'as beaucoup interpeller!
Pourquoi nous les hommes cherchant nous toujours a faire le mal?
Aussi ce montre a quel point on se complique la vie vous pensez pas? est-cela qu'il entend par détours?
Enfin si vous avez des opinion dessus je suis prêt a vous écouter!
Revenir en haut Aller en bas
danioucha
Ange zélé
Ange zélé


Masculin Nombre de messages : 120
Age : 54
Ma localisation : Vernon dans l'Eure (Dept.27)
Mon emploi/loisirs : Technicien bureau d'études
Mon humeur : Discerner... veiller...
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: Ecclésiaste 7:29   Sam 30 Avr 2011 - 4:01

Bonjour tout le monde,

Citation :
Pourquoi nous les hommes cherchant nous toujours a faire le mal?
Le point de départ, est... depuis la chute des 2 premiers humains dans le jardin d'éden
pour avoir consommé le fruit défendu, c'est à ce moment là précisément, que le mal est entré dans le cœur de l'homme pour ce répandre ensuite sur toute la terre.

« Il n’y a point d’homme juste sur la terre qui ne pèche point », vérité de fait qui a son explication dans cette autre : « Dieu a créé l’homme droit, mais ils ont cherché beaucoup de discours.». L’homme, sorti pur et simple des mains de Dieu, ne tarda pas à faire abus des hautes facultés dont Dieu l’avait enrichi. Égaré par un premier péché, fruit des sophismes de Satan, il fit divorce avec la sagesse, et il est tout simple maintenant que ses discours et ses raisonnements, en ce qui touche Dieu, soient destitués de toute intelligence véritable.

Il est lamentable que l’homme, que Dieu a fait droit, ait découvert tant de manières de se rendre méchant et malheureux.

La conclusion finale à laquelle la sagesse peut atteindre est que l’homme est tombé de l’état dans lequel Dieu l’avait créé, et que toute son habileté n’a produit que sa propre ruine. Les antinomies(²) irréductibles de la vie se ramènent au fait que l’homme est en contradiction avec lui-même.

(²)Contradiction entre deux idées, deux principes, deux propositions.

Les descendants d’Adam ont imaginé beaucoup de choses pour trouver le bonheur dans le monde, mais sans Dieu, et ils ne sont arrivés qu’à de multiples variations de l’impiété et de l’iniquité.

Ecclésiaste 7:29 dans la traduction "Parole de Vie"
J’ai compris seulement que Dieu nous a donné un cœur simple, à nous les humains. Mais nous, nous compliquons tout.



Revenir en haut Aller en bas
Tenrou
Modérateur
Modérateur


Masculin Nombre de messages : 801
Age : 31
Ma localisation : Midi-Pyrénées
Mon humeur : Attentif
Date d'inscription : 20/03/2010

MessageSujet: Re: Ecclésiaste 7:8   Sam 30 Avr 2011 - 7:39

Comme le dit Daniel, tout est parti de la chute d'Adam et Eve. Nous avons livré, par ce geste, le monde à satan. Par conséquent nous sommes dans une spirale auto-destructrice. Notre chair est péché, c'est pour cela que nous devons la crucifié avec Jésus afin de ne plus être esclave du péché.

Plus on avancera, plus satan va aller loin dans la corruption, cela se remarque déjà de nos jours, avec la sexualité débridé sur tous les angles (pub, pornographie accessible par les plus jeunes, scène de nue et de fornication de plus en plus fréquente et dévoilée dans les films, banalisation du sexe et de l'homosexualité... et j'en passe), mais aussi avec la violence (accentuation des conflits à partir de "rien", homicide et suicide à tout va, des enfants de plus en plus violent en parole et en geste vis à vis des parents).

Imaginons un seul instant que l'on soit téléporté dans les années 1920, cela ressemblerait au "paradis" par rapport à ce que nous vivons de nos jours, les gens étaient courtois, respectueux, aimable... Bref et cela ne va pas aller en s'arrangeant. Que Dieu nous garde de nous laisser entraîner.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ecclésiaste 7:8   Aujourd'hui à 0:46

Revenir en haut Aller en bas
 
Ecclésiaste 7:8
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Jeunesse Chrétienne :: DISCUSSIONS DIVERSES :: Questions sur la Bible-
Sauter vers: