Voilà un espace convivial où les désireux de partager autour de la Parole de Dieu pourront se donner rendez-vous, faire connaitre leurs témoignages ou lire ceux des autres.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 problèmes de dépression

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Tenrou
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1115
Age : 31
Ma localisation : Midi-Pyrénées
Mon humeur : Attentif
Date d'inscription : 20/03/2010

MessageSujet: Re: problèmes de dépression   Lun 22 Avr 2013 - 14:12

Je crois que tout est dit à ce niveau avec les références à l'appui (chose que je n'ai pas eu le temps de faire Rolling Eyes )
Revenir en haut Aller en bas
danioucha
Ange zélé
Ange zélé
avatar

Masculin Nombre de messages : 120
Age : 54
Ma localisation : Vernon dans l'Eure (Dept.27)
Mon emploi/loisirs : Technicien bureau d'études
Mon humeur : Discerner... veiller...
Date d'inscription : 18/11/2007

MessageSujet: problèmes de dépression   Mar 23 Avr 2013 - 4:07

fabien a écrit:
Pourquoi s'en prendre systématiquement aux systèmes religieux ? Ils ne sont pas une prison pour moi, on a la chance de vivre en démocratie et de pouvoir choisir sa religion sans qu'elle nous oblige à renier le monde. Je mets à part les fondamentalismes bien sûr mais ils restent marginaux malgré tout ce qu'on pourrait ou voudrait en dire.
Je suis catholique et je me sens catholique, je ne considère pas que le fait de posséder un chapelet ou d'aller à la messe me voue aux gémonies.
Ce n'est pas la religion ni le célibat ou encore mon apparence physique comme j'ai pu lire ici - ce qui en dit long sur les "graves" préoccupations bien européennes qui nous achemineraient vers la religion... - qui me posent problème. Ce qui me dégoûte, ce sont les moqueries permanentes et unanimes de tous ceux qui me voient donner la charité à un pauvre, des réactions négatives et des railleries dès lors que je m'approche d'un rayonnage de livres sur les spiritualités dans le monde, ce sont les bagarres, les beuveries et les insultes 2 fois par semaine en bas de chez moi, les blagues racistes homophobes et sexistes qui ont l'air d'etre les seules admises dans ma commune et que j'entends en permanence chez mes amis qui ne jurent que par l'apparence des autres, et qui se voient très classes, c'est tout ce mauvais esprit que je dois encaisser tandis que je prie pour réussir à le supporter du matin au soir.
En plus de mes problèmes personnels.
Mais bon je dois le mériter, j'ai du être un vrai salopard dans une vie antérieure.

Je reprends point par point:

Pourquoi s'en prendre systématiquement aux systèmes religieux ?

Matthieu 23. 27: »Malheur à vous, spécialistes de la loi et pharisiens hypocrites,
parce que vous ressemblez à des tombeaux blanchis qui paraissent beaux de l’extérieur et qui,
à l’intérieur, sont pleins d’ossements de morts et de toutes sortes d’impuretés.


Parce qu'ils sont anti biblique ou plutôt anti scripturaire, et que Jésus dans le nouveau Testament
n'a eu de cesse de les dénoncer/condamner. Ce sont des systèmes d'homme souvent
majoritairement pyramidal ou celui qui est à son sommet a toujours raison pour tout… (Gourou)

Il est écrit dans le livre de Jérémie 17. 5: Voici ce que le Seigneur dit :
« Celui qui éloigne son cœur de moi, qui met sa confiance dans les hommes et cherche sa force
dans les moyens humains, qu’il soit maudit !
Il ressemble à un buisson sur un sol stérile : il ne verra pas le bonheur arriver.
Il restera parmi les pierres du désert, sur une terre salée où personne n’habite.


Ils ne sont pas une prison pour moi, on a la chance de vivre en démocratie
et de pouvoir choisir sa religion sans qu'elle nous oblige à renier le monde.


Il est écrit dans le 2ème livre de Jean 2. 15:
N’aimez point le monde, ni les choses qui sont dans le monde.
Si quelqu’un aime le monde, l’amour du Père n’est point en lui ;
car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux,
et l’orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde.


Également en Jacques 4. 4: Vous trompez Dieu ! Vous ne savez donc pas ceci :
aimer le monde, c’est détester Dieu. Celui qui veut être l’ami du monde devient l’ennemi de Dieu.


Je mets à part les fondamentalismes bien sûr mais ils restent marginaux
malgré tout ce qu'on pourrait ou voudrait en dire.
Je suis catholique et je me sens catholique, je ne considère pas
que le fait de posséder un chapelet ou d'aller à la messe me voue aux gémonies.


Bien sûr que non, personne n'a tenu de tel propos.
Mais persister à croire que tu pourras te sortir de tes épreuves par tes propres forces
en pratiquant les œuvres est un leurre.
Toutes les réponses à tes questions, tes maux, concernant tes souffrances
se trouvent dans les enseignements du Christ Jésus dans Sa parole la Bible (Nouveau Testament).

Ce n'est pas la religion ni le célibat ou encore mon apparence physique comme j'ai pu lire ici
- ce qui en dit long sur les "graves" préoccupations bien européennes qui nous achemineraient vers la religion...
- qui me posent problème. Ce qui me dégoûte, ce sont les moqueries permanentes
et unanimes de tous ceux qui me voient donner la charité à un pauvre, des réactions négatives
et des railleries dès lors que je m'approche d'un rayonnage de livres sur les spiritualités dans le monde,
ce sont les bagarres, les beuveries et les insultes 2 fois par semaine en bas de chez moi,
les blagues racistes homophobes et sexistes qui ont l'air d'etre les seules admises dans ma commune
et que j'entends en permanence chez mes amis qui ne jurent que par l'apparence des autres,
et qui se voient très classes, c'est tout ce mauvais esprit que je dois encaisser
tandis que je prie pour réussir à le supporter du matin au soir.
En plus de mes problèmes personnels.


Et bien, ce que tu décris Fabien est le quotidien de beaucoup d'enfant de Dieu sur terre,
et nous nous en réjouissons, car il est écrit: 1 Pierre 4. 14: Si vous êtes insultés à cause du nom de Christ,
vous êtes heureux parce que l’Esprit de gloire, l’Esprit de Dieu, repose sur vous.
Eux, ils blasphèment l’Esprit, tandis que vous, vous lui rendez gloire.


Matthieu 5. 11: Heureux serez-vous lorsqu’on vous insultera,
qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal à cause de moi.

1 Pierre 4. 4: Aussi trouvent-ils étrange que vous ne vous précipitiez plus avec eux
dans le même débordement de débauche, et ils vous calomnient.


Et pourquoi tout ça, encore une fois, l'explication se trouve dans la parole de Dieu la Bible.
Mais faut-il encore la lire, la méditer et la mettre en application chaque jour
afin de nourrir son esprit et son âme et aussi se laisser transformer par elle.

2 Timothée 3. 6:
Tu dois le savoir : dans les derniers jours, il y aura des moments difficiles.
Les gens seront égoïstes, amis de l’argent. Ils se vanteront, ils seront orgueilleux,
ils insulteront Dieu. Ils désobéiront à leurs parents, ils ne seront plus capables de dire merci.
Ils ne respecteront plus les choses de Dieu.
Ils seront durs, sans pitié, ils diront du mal des autres.
Ils mèneront une vie de désordre, ils seront cruels, ennemis du bien.
Ils trahiront les autres, ils seront violents. L’orgueil les rendra aveugles.
Ils aimeront le plaisir au lieu d’aimer Dieu.
Ils feront semblant d’être fidèles à Dieu, mais en réalité, ils rejetteront la puissance de la foi.
Tourne le dos à ces gens-là.
<--- Une consigne de séparation, ou un commandement?...

2 Timothée 2. 22:
C’est pourquoi : fuis les passions de la jeunesse, détourne-toi des désirs et des convoitises
auxquels sacrifient les autres jeunes. Que ton but soit de mener une vie intègre, remplie de foi,
d’amour et de paix. Recherche l’harmonie et la concorde avec tous ceux qui invoquent le Seigneur d’un cœur pur.
Refuse de t’adonner à des recherches et des spéculations absurdes et sans fondement.
Ferme ton esprit aux controverses insensées ; tu sais qu’elles dégénèrent facilement en querelles
et n’engendrent que contestations et mésentente.
Or, le serviteur de Dieu doit s’interdire les conflits et les disputes ;
il ne convient pas à un esclave du Seigneur d’avoir l’esprit querelleur.
Qu’il se montre au contraire doux et aimable envers tout le monde, accessible aux idées des autres,
qu’il soit capable d’enseigner avec tolérance et sache supporter sans impatience l’opposition et les injustices.
Il doit exercer humblement la discipline envers les opposants et chercher à les ramener par la douceur
et la compréhension ; qu’il les instruise avec bonté et les reprenne avec ménagement.
Qu’il reste aimable et courtois envers les adversaires (de la vérité) et tous ceux qui le contredisent.
Qui sait si Dieu ne les amènera pas ainsi à changer d’avis, s’il ne leur accordera pas la grâce de se convertir
afin de reconnaître la vérité.


Mais bon je dois le mériter, j'ai du être un vrai salopard dans une vie antérieure.

Là, tu te méprends également Fabien. Perso, j'ai été et je suis toujours très accablé
par une série d'épreuves, tant morales que spirituelles, physiques et matérielles.
Mais parce que je me confie qu'en Lui, j'ai la paix du cœur, l'assurance de mon salut
et Il fait mes délices à chaque instant, Il ne m'a jamais trompé, jamais déçu, et malgré nos épreuves
Il nous comble de Ses bénédictions, seulement… c'est jamais comme on l'aurait imaginé ou voulu…
Je vais toujours de surprise en surprise.

Jean 14. 27: Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix.
Je ne vous donne pas comme le monde donne.
Que votre cœur ne se trouble point, et ne s’alarme point.


Pour conclure Fabien, je t'invite à lire et à méditer ce passage dans Jean 3. 1-22
si c'est difficile à comprendre pour toi, je prendrai le temps de te l'expliquer si tu le souhaites.

Il y avait, parmi les pharisiens, un homme appelé Nicodème ;
il était l’une des personnalités dirigeantes de la nation juive, un membre du Grand-Conseil.
Une nuit, il vint trouver Jésus. Il le salua en ces termes :

— Rabbi, nous savons que Dieu t’a envoyé pour nous enseigner car, de toute évidence
personne ne saurait accomplir les miracles que tu fais si Dieu n’est pas avec lui.
Jésus lui répondit : — Vraiment, je te l’assure :

Celui qui ne passe pas par une nouvelle naissance, ne saurait voir le Règne de Dieu.
Comment un homme déjà vieux pourrait-il naître une seconde fois ? s’exclame Nicodème.
Il ne peut tout de même pas retourner dans le sein de sa mère pour renaître ?

Vraiment, je te l’assure, reprend Jésus, à moins de renaître d’eau et d’Esprit
personne ne peut entrer dans le Royaume de Dieu.
La naissance naturelle ne transmet que la vie humaine naturelle.
Seule une naissance spirituelle peut transmettre la vie de l’Esprit.

Ne sois donc pas surpris si je t’ai dit : Il vous faut tous passer par cette nouvelle naissance.
Le vent souffle où il veut, tu en entends le bruit, mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va.
De même, tu ne saurais dire comment un homme renaît du souffle de l’Esprit.

Mais Nicodème insiste : — Comment est-ce réalisable ?


Et comment est-il possible que tu ne comprennes pas ce langage, lui répond Jésus
toi qui enseignes le peuple d’Israël ! Ignorerais-tu ces choses ?

Vraiment, je te l’assure : nous parlons seulement de ce que nous connaissons réellement
et nous témoignons de ce que nous avons observé ;
et pourtant, aucun de vous n’est prêt à prendre notre témoignage au sérieux.

Si, dès à présent, lorsque je vous parle de ce qui se passe ici-bas sur la terre
vous ne me croyez pas, comment s’attendre à ce que vous croyiez si je vous parle de ce qui se passe au ciel ?
Car jamais personne n’a été au ciel — sauf le Fils de l’homme qui y réside et en est descendu.

Dans le désert, Moïse a élevé le serpent d’airain sur un poteau.
C’est ainsi que le Fils de l’homme doit, lui aussi, être élevé pour que tous ceux
qui placent leur confiance en lui vivent éternellement.

Oui, Dieu a tant aimé les hommes qu’il a donné son Fils, son unique,
pour qu’aucun de ceux qui se confient en lui ne soit perdu, mais que chacun accède à la vie éternelle.


En effet, Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour condamner les hommes
mais pour que le monde soit sauvé par lui.

Celui qui place sa confiance en lui n’aura pas à subir de condamnation
mais celui qui lui refuse sa confiance est déjà condamné
car il n’a pas mis sa confiance en la personne du Fils unique de Dieu.

Et voici pourquoi il est condamné : la lumière est venue dans le monde,
mais les hommes lui ont préféré les ténèbres, parce que leurs actes étaient répréhensibles.
En effet, celui qui fait le mal déteste la lumière et il se garde bien d’en approcher,
il a peur que ses mauvaises actions ne soient révélées.

Par contre, celui qui conforme sa conduite à la vérité s’approche tout naturellement de la lumière
pour qu’on voie clairement que tout ce qu’il fait, il l’accomplit dans la communion avec Dieu.

Revenir en haut Aller en bas
 
problèmes de dépression
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» éducation, sv, pression sociale
» Les apiculteurs parlent des OGM de leur problèmes face a l'envahisseur...
» Problèmes actuels de politique internationale
» petit moyen de pression sans le savoir
» moyen de pression.en avez vs entendu parlé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Jeunesse Chrétienne :: DISCUSSIONS DIVERSES :: La solitude du chrétien-
Sauter vers: