Voilà un espace convivial où les désireux de partager autour de la Parole de Dieu pourront se donner rendez-vous, faire connaitre leurs témoignages ou lire ceux des autres.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le mariage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
prince 2011
Ange serviable
Ange serviable


Nombre de messages : 21
Age : 17
Ma localisation : le monde
Date d'inscription : 02/03/2013

MessageSujet: Le mariage   Sam 2 Mar 2013 - 5:53

LE MARIAGE N°1



Cet enseignement est la 1ère partie d’une série de dix-sept enseignements. Pour en bénéficier totalement, il vous faut lire les autres parties.



INTRODUCTION



“Mon peuple est détruit, parce qu’il lui manque la connaissance…” (Osée 4:6) Je commencerai cette étude par ce constat plutôt triste, de voir que les enfants de Dieu, à cause du manque de connaissance, se détruisent chaque jour. Nombreux sont les Chrétiens qui, aujourd’hui, ont ruiné entièrement leur vie spirituelle par le mariage, ceci, à cause du manque d’enseignements pour certains, et de l’entêtement pour d’autres.



Le mariage est un domaine trop important pour être pris à la légère, comme c’est le cas dans le monde et dans des églises de nos jours. Mon but en étudiant ce sujet, n’est pas de vous donner un autre enseignement sur le mariage, car la Bible a suffisamment enseigné là-dessus, mais plutôt de revoir avec vous ce qui est écrit.



Dans la première version de cette étude sur le mariage, je m’étais limité aux quelques points les plus essentiels qui pouvaient, en attendant que cet enseignement soit traité en détails, aider les enfants de Dieu à corriger leur vie, et aussi à éviter de tomber dans les pièges de satan.



Par la grâce de Dieu, je m’efforcerai cette fois-ci, de traiter ce sujet de la manière la plus complète possible, en prenant en compte les différentes questions que nous avons reçues des frères lors des différents séminaires et conférences que nous avons organisés sur le mariage.



LE CHOIX DU CONJOINT



Rappelons pour commencer que le mariage est l’acte solennel par lequel un homme et une femme établissent entre eux une union dont les conditions, les effets et la dissolution sont régis par les dispositions juridiques en vigueur dans leur pays, par les lois religieuses ou par la coutume.



Le mariage est un vœu sacré; et comme tous les vœux sacrés, il ne doit pas être rompu. Toute personne qui désire se marier doit bien comprendre cela, et en tenir compte lors du choix de son conjoint. Pour arriver au mariage, l’on doit d’abord être confronté au choix de celui ou de celle avec qui on compte se marier. C’est là, normalement, que le sérieux doit commencer; car si la base est ratée, on ne peut rien attendre du sommet.



Plusieurs enfants de Dieu aujourd’hui se sont laissés prendre au piège des incantations, de la séduction, des faux enseignements, des fausses visions, des témoignages sataniques, des fausses prophéties et des songes mensongers, et se retrouvent maintenant dans des mariages qui s’apparentent à un enfer sur terre.



Et dans les églises de nos jours, quelques sorcières se sont spécialisées dans des “prophéties nuptiales.” Avec la complicité des pasteurs de satan, elles passent tout leur temps à donner des prophéties et des révélations déjà préparées dans leur monde. Et toutes ces prophéties et révélations visent les quelques vrais enfants de Dieu qui existent encore au milieu d’eux, le but étant de les unir rapidement avec les agents de satan, afin de les tenir captifs pour toujours.



Par la grâce de Dieu, je m’efforcerai de mettre à votre disposition les méthodes et tous les éléments qui vous permettront de faire un bon choix, pour ceux qui heureusement ne sont pas encore pris au piège des agents de satan. Pour ce qui est des méthodes de choix, je les regrouperai en deux grandes catégories: Les méthodes de satan et les méthodes de Dieu.



LES MÉTHODES DE SATAN



Les pièges



Les songes, les prophéties, les révélations, les visions, les signes et autres confirmations que vous croyez avoir ou recevoir lors du choix de votre conjoint, sont très souvent des pièges tendus par satan. Ne vous permettez jamais, bien-aimés, de bâtir votre mariage ou de fonder le choix de votre conjoint sur de tels pièges sataniques, peu importe de qui vous les recevez. Vous n’avez besoin d’aucun de ces éléments pour choisir votre conjoint.



Retenez que satan et ses agents qui ont rempli les assemblées chrétiennes aujourd’hui, passent leur temps à concevoir, à organiser, et à planifier ces pièges pour vous. Et comme ils connaissent votre désir de vous marier, ils les organisent de manière à vous attraper sans problème. Craignez Dieu, et mettez-Le en avant, et vous verrez combien il est simple de faire un choix. Si votre cœur est honnête devant Dieu, vous n’aurez pas besoin de miracle pour reconnaître celui ou celle que Dieu vous donne en mariage.



Sachez que quand vos cœurs sont déjà amorcés et remplis d’envie, il devient très facile pour satan de vous injecter des beaux songes :hate:çus sur mesure, avec toutes les confirmations que vous désirez. Il en est de même des signes que vous demandez à Dieu, et des confirmations de ces signes que vous croyez avoir reçues. Ne vous fiez jamais à cela, car ces choses sont souvent orientées par le degré de “brûlure” de vos cœurs.



N’imitez pas les agents de satan qui passent leur temps à tordre le sens de la parole de Dieu pour se séduire et vous séduire. Chaque fois que cet enseignement est donné, ils vous disent qu’on peut se servir des signes pour choisir son conjoint, parce que dans la Bible Isaac avait utilisé des signes pour choisir sa femme. Dès que tu les reprends et leur dis que Isaac n’a jamais utilisé des signes pour chercher sa femme, ils se ressaisissent et te disent que Abraham ou son serviteur avait utilisé des signes.



Bien-aimés, faites attention! Si vous ne méditez pas la Bible vous-mêmes, et si vous laissez ces agents de satan lire la Bible pour vous, vous tomberez toujours dans leurs pièges. Je vous invite à bien relire ce passage parlant du choix de la femme d’Isaac dans Genèse 24, et vous verrez qu’aucune confusion n’est possible. Je vous propose ci-dessous un extrait de ce chapitre de Genèse 24, et le constat qui s’en dégage.



Genèse 24



Abraham était vieux, avancé en âge; et l’Éternel avait béni Abraham en toute chose. Abraham dit à son serviteur, le plus ancien de sa maison, l’intendant de tous ses biens: Mets, je te prie, ta main sous ma cuisse; et je te ferai jurer par l’Éternel, le Dieu du ciel et le Dieu de la terre, de ne pas prendre pour mon fils une femme parmi les filles des Cananéens au milieu desquels j’habite, mais d’aller dans mon pays et dans ma patrie prendre une femme pour mon fils Isaac. Genèse 24:1-4



Le serviteur prit dix chameaux parmi les chameaux de son seigneur, et il partit, ayant à sa disposition tous les biens de son seigneur. Il se leva, et alla en Mésopotamie, à la ville de Nachor. Il fit reposer les chameaux sur leurs genoux hors de la ville, près d’un puits, au temps du soir, au temps où sortent celles qui vont puiser de l’eau. Et il dit: Éternel, Dieu de mon seigneur Abraham, fais-moi, je Te prie, rencontrer aujourd’hui ce que je désire, et use de bonté envers mon seigneur Abraham! Voici, je me tiens près de la source d’eau, et les filles des gens de la ville vont sortir pour puiser de l’eau. Que la jeune fille à laquelle je dirai: Penche ta cruche, je te prie, pour que je boive, et qui répondra: Bois, et je donnerai aussi à boire à tes chameaux, soit celle que Tu as destinée à Ton serviteur Isaac! Et par là je connaîtrai que Tu uses de bonté envers mon seigneur. Il n’avait pas encore fini de parler que sortit, sa cruche sur l’épaule, Rebecca, née de Bethuel, fils de Milca, femme de Nachor, frère d’Abraham. C’était une jeune fille très belle de figure; elle était vierge, et aucun homme ne l’avait connue. Elle descendit à la source, remplit sa cruche, et remonta. Le serviteur courut au-devant d’elle, et dit: Laisse-moi boire, je te prie, un peu d’eau de ta cruche. Elle répondit: Bois, mon seigneur. Et elle s’empressa d’abaisser sa cruche sur sa main, et de lui donner à boire.



Quand elle eut achevé de lui donner à boire, elle dit: Je puiserai aussi pour tes chameaux, jusqu’à ce qu’ils aient assez bu. Et elle s’empressa de vider sa cruche dans l’abreuvoir, et courut encore au puits pour puiser; et elle puisa pour tous les chameaux. L’homme la regardait avec étonnement et sans rien dire, pour voir si l’Éternel faisait réussir son voyage, ou non. Quand les chameaux eurent fini de boire, l’homme prit un anneau d’or, du poids d’un demi-sicle, et deux bracelets, du poids de dix sicles d’or. Et il dit: De qui es-tu fille? Dis-le moi, je te prie. Y a-t-il dans la maison de ton père de la place pour passer la nuit? Elle répondit: Je suis fille de Bethuel, fils de Milca et de Nachor. Elle lui dit encore: Il y a chez nous de la paille et du fourrage en abondance, et aussi de la place pour passer la nuit. Alors l’homme s’inclina et se prosterna devant l’Éternel. Ge 24:10-26.



Maintenant, si vous voulez user de bienveillance et de fidélité envers mon seigneur, déclarez-le-moi; sinon, déclarez-le-moi, et je me tournerai à droite ou à gauche. Laban et Bethuel répondirent, et dirent: C’est de l’Éternel que la chose vient; nous ne pouvons te parler ni en mal ni en bien. Voici Rebecca devant toi; prends et va, et qu’elle soit la femme du fils de ton seigneur, comme l’Éternel l’a dit. Lorsque le serviteur d’Abraham eut entendu leurs paroles, il se prosterna en terre devant l’Éternel. Et le serviteur sortit des objets d’argent, des objets d’or, et des vêtements, qu’il donna à Rebecca; il fit aussi de riches présents à son frère et à sa mère. Genèse 24:49-53



Premièrement, ce n’est pas Isaac qui est allé chercher sa femme. Il était resté calme, attendant le temps et le choix de Dieu pour lui. Il n’était en rien impliqué dans le choix de sa femme. Il s’était soumis totalement à son père, et était resté neutre durant tout le processus du choix de sa femme. Il ne brûlait pas comme vous brûlez souvent quand vous cherchez votre femme. Il n’avait donc besoin, ni de songe, ni de révélation, ni de prophétie, ni de vision, ni de signe, ni de confirmation.



Deuxièmement, ce n’est pas Abraham qui a donné des consignes à son serviteur de demander des signes à Dieu, et il n’était même pas au courant de ce que son serviteur une fois parti, était en train de faire.



Troisièmement, le serviteur d’Abraham ne cherchait pas sa propre femme, mais la femme de quelqu’un d’autre. Et il ne demandait pas de signe pour lui-même, mais pour quelqu’un d’autre. Il était donc neutre et désintéressé, et son cœur était libre de toute convoitise. Dans un tel état il pouvait recevoir librement et clairement du Seigneur, sans que satan le distraie.



Ne tombez donc jamais dans le piège des agents de satan qui déforment la parole de Dieu pour vous détourner, et ne tombez non plus dans le piège de copier des exemples bibliques sans en bien comprendre le sens.



Permettez-moi d’ouvrir une petite parenthèse à ce niveau. Je sais que quelques pasteurs agents de satan qui voudront à tout prix imposer les femmes à leurs fidèles, vont chercher à exploiter ces passages à leurs fins. Comme ils savent bien le faire, ils diront aux fidèles que selon les enseignements, quelqu’un d’autre peut demander un signe à Dieu pour eux, ou recevoir des visions ou des songes pour eux. Et ils citeront cet exemple du serviteur d’Abraham qui avait pu obtenir librement un signe de Dieu parce qu’il ne cherchait pas sa propre femme, mais la femme de quelqu’un d’autre. Sachez qu’ils ne sont pas dans la même position que le serviteur d’Abraham. Ne les écoutez pas, et ne tombez pas dans leurs pièges. Le serviteur d’Abraham était un serviteur fidèle, il n’était pas un agent de satan. Bien-aimés, ne laissez personne faire le choix de votre conjoint pour vous, peu importe la raison que cette personne vous donne.



Fuyez toutes les formes de séduction! Les songes, les prophéties, les révélations, les visions, les signes et autres confirmations que vous croyez avoir ou recevoir lors du choix de votre conjoint, ne sont que des pièges bien :hate:çus par satan et ses agents. Ce sont les démons en chair qui peuplent les églises de nos jours, qui :hate:çoivent tous ces pièges, avec l’aide des démons en esprit, pour vous attraper.



Pour vous qui êtes déjà mariés, et qui aviez eu vos partenaires par des songes ou à la suite des prophéties et autres démonstrations sataniques, vous comprenez mieux de quoi je parle. Avec tout ce que vous êtes en train de subir dans le mariage, vous avez déjà compris que ce sont des vrais serpents que vous aviez épousés. Et vous êtes d’accord avec moi que tous les songes, visions et autres révélations que vous croyiez avoir avant votre mariage, étaient purement sataniques, car Dieu, le Père du Seigneur Jésus-Christ, ne peut pas vous donner des songes, ou des visions et des prophéties avec des confirmations, pour vous encourager à vous unir aux serpents. Le Seigneur ne sera jamais derrière de tels signes. Vous êtes mieux placés maintenant, pour m’aider à convaincre nos autres frères qui veulent se marier, que cet enseignement que je leur donne est vrai.



Je tiens encore à insister sur le fait que les songes, les prophéties, les révélations, les visions, les signes et les soi-disant confirmations que vous croyez recevoir lors du choix de votre conjoint, sont des pièges :hate:çus par les agents de satan que vous appelez par aveuglement frères et sœurs, et qui remplissent les églises aujourd’hui. Ces choses ne vous viennent pas de Dieu. Faites donc attention à partir de maintenant!



Les faux enseignements



Ne vous laissez pas tromper par des méthodes de rêveries que vous donnent des faux enseignants, qui vous demandent d’écrire sur des bouts de papier les caractéristiques de celui ou de celle que vous désirez. Toutes ces méthodes barbares sont purement sataniques.



Beaucoup d’églises aujourd’hui, sont devenues des agences matrimoniales, et des endroits de rencontre pour les gens désireux de se marier. Et leurs pasteurs passent le temps dans leur vulgarité, à demander, et même parfois à forcer les frères qui ne sont pas encore mariés, à “attraper” n’importe quelle sœur de l’église qui est “libre”, pour se marier. Et l’on les entend encourager les frères à ne pas hésiter à choisir ou à prendre très rapidement l’une des sœurs encore “vacantes”.



De la même manière, ils poussent les filles vers les frères en les persuadant de ne pas hésiter à accepter le frère qui se présentera. Et pour les convaincre, ils mettent un comble à leur bassesse, en tenant des propos orduriers et stupides du genre: “La chèvre broute là où elle est attachée”. Chrétiens, fuyez de telles poubelles pendant qu’il est encore temps! Dieu n’y est pas.



Nous sommes allés une fois à une conférence au cours de laquelle le mariage faisait partie des thèmes enseignés. Le plaisantin conférencier qui se faisait passer pour un grand homme de Dieu basé en Afrique du Sud, avait débité tellement d’âneries que même les chrétiens aveuglés qui étaient présents eurent du mal à les avaler. Il enseignait entre autres, qu’un homme pour choisir sa conjointe, devait d’abord ouvrir un compte bancaire à celle-ci, et y placer un montant déterminé, etc. Et ce loup encourageait les femmes à ne considérer la proposition d’un homme que quand cette exigence était observée. Vous avez de ces enseignements tellement bidon aujourd’hui; et le plus gênant est que par leurs incantations, ils réussissent à amener plusieurs de ceux qui les écoutent, à mettre ces folies en pratique.



Il y a d’autres faux enseignements qui vous parlent de "côtes", en vous disant que chaque homme a sa côte quelque part, parce que Dieu avait tiré Eve de la côte d’Adam. Ces ouvriers trompeurs qui enseignent de telles bêtises, développent très souvent autour de cette notion de côte, des théories on ne peut plus grotesques. Fuyez ces enseignements vides de sens! Vous n’avez aucune côte nulle part. Cessez de vous laisser séduire par ces faux enseignants qui sont dans le ministère pour leur ventre.



Gare aux sorciers!



- Faites attention à ces sorciers qui vous demandent d’écrire vos noms et les noms des gens que vous voulez demander en mariage, pour qu’ils vous aident à prier. Ils ne vous aideront jamais à prier. Quand ils collectent ces noms, c’est pour faire des incantations contre vous, dans le but d’orienter votre choix vers un autre agent de satan de leur choix. Sachez que vous n’avez pas besoin que les gens vous aident à prier pour avoir un partenaire. Fuyez tous ces mauvais enseignements que vous avez reçus dans la fausse doctrine.



- Faites aussi attention aux marchands d’illusions qui organisent des réunions de célibataires. La Bible nous apprend que c’est une bénédiction pour les enfants de Dieu de servir Dieu sans être marié. Les démons qui sont envoyés dans le monde pour s’opposer à Dieu, organisent chaque fois des réunions de célibataires, pour leur prêcher le contraire de l’Évangile de Jésus-Christ. Si vous les écoutez, vous vous retrouverez en enfer avec eux.



- Faites également attention aux marabouts qui organisent des séances de prières spéciales pour ceux qui recherchent un partenaire. Si vous tenez à votre salut, ne tombez jamais dans le piège de ces sorciers. Ce sont des pactes qu’ils signent avec satan, pour vous livrer à satan à travers le mariage qu’ils vous feront faire. Après leurs prières spéciales, vous avez vraiment un partenaire, mais lequel? Un ange de satan venant du monde des ténèbres. Si vous ne voulez pas vous retrouver avec des sirènes des eaux, fuyez toutes ces promesses de facilité, et ces raccourcis que ces démons vous proposent. Vous êtes avertis!



Sachez que toutes ces réunions dites rencontres de célibataires, ou séminaires de célibataires, ou réunions de prières pour les célibataires, etc. sont des réunions purement sataniques, organisées par des sorciers qui œuvrent pour satan, et qui vous tendent des pièges pour vous attraper dans les liens de sorcellerie pour toujours. C’est en complicité avec les célibataires sorciers que ces pasteurs de satan organisent ces rencontres, pour attraper quelques enfants de Dieu qui désirent se marier, et qui sans discernement et dans leur découragement sont prêts à accepter n’importe quoi pour partenaire.



Ces réunions sont des lieux de toutes les séductions et de toutes les incantations possibles; ce sont des lieux de forte concentration satanique. Faites attention! Fuyez toutes ces foires sataniques, fuyez ces rencontres de démons! Si vous tenez à votre salut, ne mettez jamais les pieds dans ces lieux de recrutement pour l’enfer. Satan ne vous accordera jamais un partenaire en cadeau.



Dans cette génération remplie de sorciers et de démons, vous devez comprendre que ce n’est pas dans des réunions de sorcellerie qu’il faut aller chercher un partenaire, et ce n’est non plus dans la précipitation et sous l’effet de grandes incantations que vous devez chercher un partenaire. L’on ne cherche pas un partenaire dans un lieu public comme on chercherait un vêtement en solde. L’homme n’est pas devenu un objet commercial pour être exposé dans une grande foire. Fuyez les foires sataniques!



La séduction



Les témoignages



Les témoignages sont un autre instrument très efficace que les agents de satan utilisent pour séduire les enfants de Dieu. Vous devez faire attention aux témoignages, et ne jamais utiliser un témoignage comme élément de base pour votre choix, même s’il s’agit d’un vrai témoignage.



Les sorciers ont tellement de témoignages pompeux aujourd’hui, qu’à les écouter, vous avez parfois l’impression que vous n’avez jamais connu Dieu. Pourtant avec un peu de discernement vous comprenez qu’il s’agit de la séduction pure et simple.



Les bons témoignages: Je viens de dire qu’il ne faut jamais utiliser un témoignage comme élément de base pour votre choix, même s’il s’agit d’un vrai témoignage. Ce n’est pas parce que tous les témoignages que nous recevons sont faux, c’est parce que chaque vrai témoignage est entouré de plusieurs facteurs qui parfois ne sont pas expliqués ou précisés quand le témoignage est donné. Ce qui fait que si vous tentez de copier ces témoignages, c’est certain que vous n’obtiendrez pas le même résultat, parce qu’il faut se mettre dans les mêmes positions, dans les mêmes dispositions et les mêmes prédispositions que la personne qui rend le témoignage, pour prétendre obtenir le même résultat. En plus, chaque vrai témoignage venant de Dieu, est très souvent personnel, ceci veut dire que vous ne pouvez pas facilement vous approprier le témoignage de quelqu’un d’autre.



Que la paix du Seigneur Jésus-Christ soit avec vous!
Revenir en haut Aller en bas
prince 2011
Ange serviable
Ange serviable


Nombre de messages : 21
Age : 17
Ma localisation : le monde
Date d'inscription : 02/03/2013

MessageSujet: Le mariage n°5   Sam 2 Mar 2013 - 6:17

LE MARIAGE N°5



Cet enseignement est la 5ème partie d’une série de dix-sept enseignements. Pour en bénéficier totalement, il vous faut lire les autres parties.



LES FIANÇAILLES (Suite)



Problèmes externes



Souvent au cours des fiançailles, les parents d’un partenaire, ou même des deux partenaires, s’opposent au mariage, et parfois très férocement. Dans des cas pareils les fiancées doivent réfléchir. Le Seigneur nous parle aussi par des éléments comme ceux-là.



Souvent aussi ce sont des proches qui émettent des réserves quant au succès de votre union. Peu importe les raisons qu’ils évoquent pour mettre en doute le succès de votre mariage, vous devez vous arrêter et réfléchir. Le Seigneur utilise souvent chacune de ces choses pour nous parler. Ceux qui s’entêtent et qui foncent comme des moutons sans réfléchir et sans rien comprendre, courent vers leur ruine. Dieu parle cependant, tantôt d’une manière, tantôt d’une autre, et l’on n’y prend point garde. Job 33:14.



LES DIFFICULTÉS



Quand pendant les fiançailles vous rencontrez des difficultés qui ne s’expliquent pas, vous devez vous arrêter pour réfléchir. Par exemple soit vous perdez votre travail au cours des fiançailles, soit vous vous retrouvez dans des accidents, ou même attaqués par des maladies qui ne s’expliquent presque pas; par moment ce sont tous les malheurs possibles qui vous atteignent. Dans tous ces cas vous devez vous arrêter et réfléchir.



LES DÉCEPTIONS



Les cas de déception doivent être traités avec beaucoup de rigueur. Parmi ces cas on a les tromperies, l’infidélité pendant les fiançailles, les mensonges, etc. Si vous vous retrouvez en train de dire des mensonges à votre fiancé(e), ou si vous attrapez un seul mensonge dans les propos de votre fiancé(e), vous feriez mieux d’arrêter cette relation pendant qu’il est encore temps. Et si votre partenaire vous trompe pendant les fiançailles, et se retrouve dans un cas d’infidélité, arrêtez ces fiançailles rapidement sans réfléchir. Sachez qu’un mariage basé sur les tromperies et les mensonges n’aboutira jamais. Ne tombez pas dans le piège de faire comme ces insensés qui attrapent leur partenaire dans des adultères pendant les fiançailles, et qui se séduisent en disant qu’ils vont pardonner et continuer.



LES MOMENTS DE CONFUSION



Vous avez des gens qui menacent de casser leurs fiançailles, et qui reviennent sur leurs décisions pour continuer. Il y en a aussi qui arrêtent carrément les fiançailles, et qui plus tard se réconcilient pour se remettre ensemble. Sachez que vous avez affaire là, à de la pure séduction.



Si vous vous retrouvez dans vos fiançailles en train soit d’arrêter, ou de menacer de le faire, c’est une preuve que si ce mariage était fait, il ne réussirait pas. Ne tombez pas dans le piège de retourner en arrière pour bâtir une telle relation. Si au moins une fois pendant vos fiançailles vous avez menacé de rompre vos liens suite à des disputes ou pour n’importe quelle autre raison, arrêtez.



Les découragements et les temps de refroidissement pendant les fiançailles, sont un très mauvais signe. Quand vous avez vous-même des doutes au sujet de votre futur mariage, quand le doute vous anime pendant les fiançailles, n’attendez pas que l’on vous prêche le contraire de ce que vous ressentez. Arrêtez rapidement!



LA DURÉE DES FIANÇAILLES



Il n’y a pas une durée déterminée pour les fiançailles. Les fiançailles peuvent aller de quelques semaines à plusieurs mois, dépendant de plusieurs facteurs: Comment les fiancés se connaissent-ils? Sont-ils dans la même Assemblée? Combien de temps ont-ils passé ensemble dans la même Assemblée, etc. La durée des fiançailles dépend aussi de la manière dont les pasteurs ont géré l’avant fiançailles. Si avant de prononcer les fiançailles, c’est-à-dire si avant de déclarer les futurs époux fiancés, les pasteurs ont pris soin de bien faire le travail de base, quelques semaines de fiançailles devraient être suffisantes. Mais les fiançailles de courte durée ne sont autorisées que pour les gens qui ont fait plusieurs années dans la même Assemblée.



Les pasteurs ne doivent déclarer les gens fiancés qu’après avoir tout examiné et qu’après avoir compris de par le Seigneur que cette relation qu’ils sont sur le point d’autoriser, est approuvée par Dieu. Dans tous les cas, il faut éviter la précipitation. Le manque de science n’est bon pour personne, et celui qui précipite ses pas tombe dans le péché. Proverbes 19:2.



GESTION DES FIANÇAILLES



Les fiancés se doivent de ne pas trop se fréquenter de peur de tomber dans le péché de la fornication. Les fiancés, emportés par l’amour qu’ils ont l’un pour l’autre, sont généralement très fragiles, et devraient faire attention. Les pasteurs doivent donc veiller à ne pas laisser le feu vert aux fiancés de faire ce qu’ils veulent, car c’est plus facile pour satan de les prendre au piège pendant ce temps-là.



FIANÇAILLES AVANT LA CONVERSION À CHRIST



Les fiançailles tissées avant la conversion à Christ ne doivent pas être prises en compte dans l’Église. Vous le savez déjà, les relations tissées dans le monde sont toujours bâties sur de mauvaises bases, et ont souvent toutes les chances de ne pas aboutir.



Si donc les gens donnent leur vie au Seigneur Jésus étant déjà fiancées, vous devez leur demander d’arrêter ces fiançailles, et de passer d’abord tout le temps qu’il leur faut passer dans la foi pour découvrir ce que c’est que la marche avec Jésus, et bien écouter l’enseignement sur le mariage, avant de se réengager s’ils le désirent.



CONCLUSION



Sachez que les fiançailles sont supposées être la meilleure partie de la vie de chaque individu. C’est le moment de tous les rêves en couleur, c’est le moment de toutes les plus belles promesses du monde, c’est le temps du rêve d’un petit paradis sur terre.



C’est le moment où l’on connaît le sommet de l’amour. Pendant ce moment les futurs époux sont supposés ne se nourrir que de louanges et de belles paroles, chacun tenant à prouver à l’autre tout son amour, et faire voir toutes ses qualités.



Si au cours de ce temps de grands rêves et de grands projets, l’on se retrouve dans des disputes, dans des querelles et autres, la suite est plus simple à deviner. Le rêve est tout simplement en train de devenir cauchemar, et là il faut arrêter le massacre à temps.



Gare à la séduction



J’ai connu un jeune sorcier qui portait le titre de prophète, qui enseignait partout que l’homme de Dieu doit épouser sa septième fiancée. Chaque fois qu’il voit une sœur belle de visage, il la prend pour fiancée, abuse d’elle, et la laisse pour une autre, jusqu’à arriver à la septième, qui est supposée être celle qu’il va épouser. Et pour soutenir leurs folies, ces fils du diable ont créé un enseignement qui dit que si deux personnes sont fiancées, si elles sont sûres d’arriver au mariage, elles peuvent aller ensemble, c’est-à-dire vivre comme des mariées, sans s’inquiéter, car cela n’est pas un péché du tout. Cela ne sera un péché que si ces deux personnes n’arrivent pas au mariage et se séparent.



Rapports sexuels hors mariage



Je profite de ce cas, pour rappeler à tous ceux qui sont toujours prêts à croire aux bêtises, que tout rapport sexuel en dehors du cadre légal de mariage, est un péché. Si je parle ici en termes des gens qui sont prêts à croire aux bêtises, c’est parce que, même si certaines fautes ne paraissent pas souvent représenter des péchés pour nous, les péchés sexuels sont les seuls qui ne font jamais l’objet d’un doute. Même les païens connaissent ce qu’on appelle adultère et fornication. Ces péchés sont les plus reconnus comme péchés. Que des démons vous amènent à croire que ces péchés évidents ne sont plus des péchés, et que vous les croyez, c’est très étonnant.



Retenez alors bien-aimés, que tout acte sexuel en dehors du mariage légal, est une faute devant Dieu. Ceci veut dire que, si vous vous retrouvez dans une relation sexuelle sans être marié, vous commettez un péché devant Dieu. Et si vous êtes mariés, et avez une relation sexuelle avec quelqu’un d’autre que votre partenaire, vous commettez un péché devant Dieu.



Quand une relation sexuelle se passe entre deux personnes non mariées, on parle de fornication. Si dans la relation, au moins un des partenaires est marié, on parle d’adultère.



Que ce soit l’adultère, que ce soit la fornication, tous les deux sont péchés. Vous ne devez donc pas tomber dans le piège de ces démons qui tentent de vous enseigner que ces péchés ne s’appellent pas péchés. Toute souillure sexuelle est un péché; qu’il s’agisse de l’adultère, ou de la fornication, ou de la masturbation, ou de n’importe quelle autre souillure sexuelle. S’il vous arrive donc de commettre l’une de ces fautes, vous devez rapidement demander pardon à Dieu, et abandonner. Les fiancés n’ont aucun droit d’aller l’un vers l’autre comme s’ils étaient mariés. Etre fiancé ne veut pas dire être marié. Si les fiancés couchent ensemble avant le mariage, c’est un péché.



Il y a des sectes sataniques qui demandent aux femmes de se prostituer pour "attirer les hommes à l’église, et les gagner à Dieu". Il y en a aussi qui disent que Dieu a dit "aimez vous les uns les autres", et qui demandent aux fidèles de coucher les uns avec les autres, y compris les fidèles mariés. Il y en a également qui disent que Dieu a dit "multipliez-vous", et qui se lancent dans toutes sortes d’orgies et d’abominations sexuelles. Je n’insisterai pas sur ces cas parce qu’aucun enfant de Dieu ne peut confondre ces sectes sataniques avec les Églises. Chaque personne normale connaît le minimum de ce que Dieu peut demander à l’homme de faire.



LES TYPES DE MARIAGE



LE MARIAGE LÉGAL



Pour qu’un mariage soit reconnu par Dieu, il faut qu’il soit légal, c’est-à-dire célébré par une autorité reconnue par Dieu. Il y a trois types d’autorités reconnues par Dieu pour valider les mariages; ce sont les parents, les maires et les pasteurs. Il y a donc trois formes de mariage légal: Le mariage célébré par les parents, encore appelé mariage coutumier, le mariage célébré par les autorités civiles telles que les maires, et le mariage célébré par l’Église. Il est important de noter ici que les milieux occultes ne font pas partie de ces trois groupes cités. Par conséquent, les mariages célébrés dans ces milieux occultes ne sont que des liens sataniques qu’il faut plutôt briser au nom de Jésus-Christ. Ces mariages ne sont pas comptés comme légaux devant Dieu.



Le mariage coutumier



Il y a mariage coutumier quand les parents de l’homme et ceux de la femme tombent d’accord sur l’union de leurs enfants, et leur donnent leurs bénédictions. Selon les pays, ceci se fait moyennant quelques échanges de dons, appelés généralement dot.



Le mariage civil



Il y a mariage civil quand un homme et une femme choisissent librement de se présenter devant une autorité d’état civil, avec quelques témoins, pour valider leur intention de vivre ensemble.



Le mariage chrétien



Le mariage chrétien est celui liant deux enfants de Dieu, c’est-à-dire deux personnes qui ont accepté Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur, et qui sont baptisées dans l’eau pour le pardon de leurs péchés, et qui sont baptisées du Saint-Esprit. Ce mariage est célébré par des hommes de Dieu, c’est-à-dire des pasteurs et anciens qui eux-mêmes ont accepté Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur, et qui sont baptisés dans l’eau et baptisés du Saint-Esprit.



Si vous avez fait un soi-disant mariage chrétien, célébré par un soi-disant homme de Dieu, qui n’est pas baptisé dans l’eau et dans le Saint-Esprit, sachez que votre mariage dit chrétien ne compte pas devant Dieu. Dieu ne reconnaît aucun homme de Dieu non baptisé dans l’eau et dans le Saint-Esprit. Sachez encore une fois de plus, que tous ces soi-disant pasteurs et serviteurs de Dieu qui ne sont pas baptisés dans l’eau, et dans le Saint-Esprit, et qui ne parlent pas en langues, se servent eux-mêmes, et non Dieu. Dieu ne les connaît pas, et ne les reconnaît pas comme Ses serviteurs. Chaque serviteur de Dieu doit être baptisé dans l’eau, doit être baptisé dans le Saint-Esprit, et doit parler en langues. Si vous êtes dans des soi-disant églises dirigées par des hommes qui ne répondent pas à ces critères, sachez que vous êtes dans des milieux païens, et non dans les Églises.



Pour un païen, le mariage coutumier seul est suffisant, le mariage civil seul est également suffisant, pour qu’il soit reconnu comme marié. Mais pour un enfant de Dieu, ce n’est que le mariage célébré par l’Eglise qui compte. Il est libre de faire le mariage coutumier et le mariage civil, mais ces deux types de mariage ne font pas de lui un marié devant Dieu. La seule autorité qui compte pour un Chrétien dans le cadre du mariage, c’est l’Eglise.



Et j’entends par Chrétiens tous ceux qui ont accepté Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur et qui sont baptisés dans l’eau pour le pardon de leurs péchés, et baptisés dans le Saint-Esprit. Il ne s’agit donc pas de ceux que vous appelez chrétiens catholiques ou chrétiens d’autres sectes religieuses qui ne croient pas au baptême du Saint-Esprit.



LE CONCUBINAGE



Le fait de vivre avec un partenaire ne fait pas de vous une personne mariée, quand bien même vous aurez des enfants avec votre partenaire. Il y a des pays qui ont voté des lois abominables, incitant les gens à se rebeller contre Dieu. C’est notamment le cas de la France, qui a adopté ce qu’elle a choisi d’appeler le PACS (Pacte Civil de Solidarité), permettant aux gens non mariés de vivre comme mariés et d’être considérés par les autorités comme mariés, et de bénéficier des mêmes avantages que les vrais mariés.



Tant que vous n’êtes pas passé par l’une des formes de mariage légal tel que nous venons de l’étudier, sachez que vous n’êtes pas marié. Ce n’est pas parce que vous avez vécu très longtemps avec un partenaire que vous êtes marié, et ce n’est pas parce que vous avez plusieurs enfants avec un partenaire que vous devez vous croire marié. Ce n’est non plus parce qu’un état a légalisé votre vie d’adultère que Dieu aussi la validera. Le concubinage, qu’il s’appelle PACS ou qu’il prenne quelque autre nom, est une abomination devant Dieu. Si vous tenez à rentrer dans le ciel de Dieu, vous devez vous conformer à Ses lois. Je voudrais à cet effet lancer un appel aux gens qui vivent dans des pays où le mariage a totalement perdu de sa valeur. N’imitez pas les lois abominables que les nations votent aujourd’hui, pour se moquer de Dieu.



L’abomination s’est tellement installée dans le monde que tout ce qui déshonore Dieu est très facilement accepté comme correct par les hommes. Ceci est d’autant plus sérieux que les enfants de Dieu qui font l’Évangélisation ne savent souvent pas comment gérer certains cas.



Dans ces pays qui ont officiellement bafoué le mariage, les enfants de Dieu lors des séances d’Évangélisations, rencontrent fréquemment des cas de personnes qui acceptent de donner leur vie à Jésus, et qui sont avec un partenaire depuis plusieurs années, et ont plusieurs enfants. Ces cas sont tellement embarrassants que les frères se demandent s’ils doivent considérer ces personnes comme mariées ou s’ils doivent leur demander de se séparer.



Sachez que ces personnes n’ont jamais été mariées, elles vivent tout simplement dans le péché. Si elles veulent prendre leur baptême, elles doivent comprendre qu’elles étaient des prostituées, et se séparer immédiatement. Elles pourront considérer le mariage plus tard si elles le veulent.



Je voudrais donc que ceci soit clair une fois pour toutes. Ni la durée de temps vécu par deux partenaires, ni le nombre fut-il très grand de leurs enfants, ne feront jamais d’eux des personnes mariées. Elles sont tout simplement des personnes qui se prostituent.



Une femme qui vit avec un homme sans être passée par l’une des trois formes de mariage légal que nous avons étudiées, est tout simplement une prostituée aux yeux de Dieu. Que les femmes le comprennent très bien maintenant, et qu’elles ne se laissent plus séduire par le nombre d’enfants qu’elles ont avec leurs partenaires, ou par le nombre d’années qu’elles ont déjà passées avec ces derniers.



LA FRAUDE



Le vrai faux mariage



Il arrive généralement que des étrangers en situation irrégulière dans un pays donné, recourent aux faux mariages pour régulariser leur situation. Ils font pour cela des arrangements avec des personnes qui ont soit la nationalité, soit la résidence du pays hôte, et s’entendent, moyennant une certaine somme d’argent, pour la plupart des cas, pour faire un faux mariage, dans l’unique but d’échapper aux caprices des services d’immigration. Ce type d’arrangement, appelé aussi "mariage blanc", c’est de la fraude, et non pas le mariage. Quand ces deux personnes se présentent devant le maire pour signer leur faux acte de mariage, ils savent l’un comme l’autre, qu’ils sont en train de frauder, et qu’ils ne vivront jamais ensemble comme des mariés, et même ceux qui les accompagnent pour faire cela savent qu’ils accompagnent des fraudeurs, et non pas des futurs mariés. Ils savent que ces deux personnes ne vivront jamais ensemble. Ce type de mariage arrangé n’est donc pas un mariage et ne peut être considéré comme tel. C’est purement et simplement de la fraude. Dès lors l’on ne saurait parler ni de mariage, ni de divorce dans ce cas. Et s’il n’y a ni mariage ni divorce, le problème de remariage ne se posera donc jamais. Les enfants de Dieu qui ont fait ce genre de faux mariage, doivent demander pardon à Dieu pour la fraude.



Le faux vrai mariage



Ce qui est différent par contre, c’est de vouloir régulariser sa situation et aller tromper une personne en lui proposant un vrai mariage, sachant qu’une fois marié, et la situation d’immigration régularisée, on va chercher le divorce. Retenez que ceci n’a plus rien à voir avec la fraude, c’est de la méchanceté. Et comme l’autre personne en s’engageant dans ce mariage est convaincue qu’elle est vraiment en train de se marier, Dieu considère cela comme mariage, et non plus comme de la fraude. Celui qui fait cela se prend donc dans son propre piège, dans le piège de sa méchanceté. Il est marié, et Dieu le considère comme marié. S’il divorce, il rendra des comptes à Dieu. Dans ce type de situation, la loi sur le mariage, le divorce et le remariage s’applique. Ceci veut dire que la personne n’a pas droit au divorce; et si pour une raison ou pour une autre elle divorce, le remariage est hors de question. S’il y a des soi-disant enfants de Dieu qui se sont lancés dans ce genre de cruauté, qu’ils s’organisent à réparer cela devant Dieu au plus vite. Sachez que vous restez liés à la personne que vous avez abandonnée, ou que vous voulez abandonner.



Sachez que Dieu est juste, et ne saurait en aucun cas approuver la méchanceté. Tromper quelqu’un pour l’épouser avec l’intention de se séparer de la personne après, c’est choisir de détruire la vie de cette personne. Dieu dans Sa justice ne saurait approuver ou laisser impuni ce degré de méchanceté. Le principe de la justice de Dieu est clair: ‘‘Tout ce que vous faites aux hommes, imaginez-vous que c’est à vous que cela était fait. Et ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux’’.



Faites donc l’effort, bien-aimés, de vous mettre un peu chaque fois, à la place de celui envers qui vous voulez poser un acte de méchanceté, et vous comprendrez plus facilement ce que Dieu pense de votre intention ou de votre future action. Avant de nuire à quelqu’un en lui tendant un tel piège, demande-toi ce que tu ressentirais, si c’était à toi qu’on tendait ce piège.



Que la paix du Seigneur Jésus-Christ soit avec vous!
Revenir en haut Aller en bas
Kaori91
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 1292
Age : 32
Ma localisation : Ile de France
Mon emploi/loisirs : écriture, lecture, dessin, chant
Mon humeur : La joie de l'Eternel est ma force !
Date d'inscription : 01/08/2007

MessageSujet: Re: Le mariage   Sam 2 Mar 2013 - 10:30

Bonjour Prince 2011,

Un tel sujet nécessitait un fil bien à part, donc j'ai dû le déplacer.

Merci pour cet apport d'exhortation. Il serait bien de poster vos textes en quantité plus équilibrée afin d'éviter les gros pavés de lecture.

Merci

Que Dieu vous bénisse.

_________________
"La Parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité" (Jean 1.14)
Revenir en haut Aller en bas
http://jeunesse-chretienne.exprimetoi.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mariage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mariage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande aide lecture acte mariage 1742 Cormeilles Eure
» Cherche lieu pour mariage
» Suggestions pour le forum: Mariage non filiatif, une plaie!
» essai mu mariage
» Anniversaire de mariage, noce de ............

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Jeunesse Chrétienne :: LA PAROLE ETAIT AVEC DIEU... ET LA PAROLE ETAIT DIEU. :: Exhortations-
Sauter vers: