Voilà un espace convivial où les désireux de partager autour de la Parole de Dieu pourront se donner rendez-vous, faire connaitre leurs témoignages ou lire ceux des autres.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dieu à illuminé ma vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Christophe B
Ange serviable
Ange serviable
avatar

Masculin Nombre de messages : 10
Age : 46
Ma localisation : Ile de France
Mon emploi/loisirs : Jardinier / Lecture, écriture
Mon humeur : Joviale
Date d'inscription : 27/09/2015

MessageSujet: Dieu à illuminé ma vie   Mer 30 Sep 2015 - 15:34

A 5 ans, je me suis fais mordre au visage par un chien, cela pour protéger une enfant qui allait se faire dévorer son goûter. Courageux, déjà à cet age… mais c’est moi qui ai failli être le quatre heure du chien. Cela m’aura donné une leçon pour l’avenir, ne pas donner sa main à la bête que l’ont n’a pas nourrit !
Cette morsure m’a laissé avec un sourire déformé jusqu’au 2 Décembre 2013, pour être exact.

Dans ma petite enfance la parole du Christ ne m’a pas été enseignée par mes parents, ni dans les écoles que j’ai fréquentées vue quel était laïque. A part le baptême reçu étant si jeune que je n’ai pu y prendre pare, le seul repère qui m’a été transmis est « le Notre Père » que m’a appris mon grand Père maternel ; cela ne m’a pas empêché de me sentir proche de Jésus, que je voyais en souffrance sur la croix. Cette souffrance, la raison ne m’en avait pas été expliqué à cet age et je ne comprenais pas pourquoi il était mort pour nous, tout ce que je savais c’est qu’il fallait l’aimé, alors je l’ai aimer parce qu’il était le Fils de Dieu, et cette raison ma suffit pendant mon enfance.

A 11 ans je fus témoin de l’apparition d’un ange ayant l’apparence de mon arrière grand-mère. Cela à l’occasion d’une grosse bêtise que j’avais faite, cette apparition était un avertissement.
Voilà en gros ce qui c’est passé :
Pour les grandes vacances, mes parents avaient invité un camarade de classe à venir avec nous. Cela ne se passait pas très bien entre nous deux, et je tentais de l’ennuyer en lui faisant croire que j’étais somnambule. Cela marcha si bien que mes parents le crurent aussi, ce qui n’arrangea pas mon affaire... ! Je laissais pourtant les choses en l’état et par la même occasion tout le monde croire à ma supercherie. C’est au retour des vacances que l’ange de mon arrière grand-mère m’apparu, dans ma chambre au petit matin. Bien qu’aucune parole ne soit échangée je savais que je devais tout révéler de cet affreux mensonge fait à mes parents qui se faisaient du souci. Croyez moi si je vous dit que de se jour j’ai fais attention à tous les mensonges que j’ai pu faire, et que c’est toujours dans la crainte que j’ai commis se pêcher.
J’ais gardé en moi plus qu’un souvenir distinct de cette expérience et surtout la ferme conviction que le monde des anges ou des esprits, car c’est en fait ce qu’ils sont, sont bien réel et font parti de notre vie. De plus si il était venue me voir, alors il était bien montée au ciel avant, donc, Dieu existait aussi et il envoyait ces anges pour notre bien à tous. De la fin de mon enfance jusqu’à la venue du Saint Esprit dans ma vie, j’ai rendu hommage à mes ancêtres avec tout l’amour et le respect qu’il leurs est dû. Je ne sais si c’en était le but, mais cela a toujours encré en moi l’idée que si nous ne voulions pas que notre vie devienne un enfer il fallait combattre le mal en nous, pour trouver le Paradis aux Cieux.
Si seulement j’avais pus gardé ce bonne état d’esprit toute ma vie, cela m’aurait évité bien des déboire par la suite !!!

A l’adolescence, alors que je commençais à douter de tout, des parents, des profs, et même de Dieu, ma mère m’ayant offert un livre parlant de la bible et de la vie de Jésus Christ, j’y cherchais les réponses à certaines de mes questions, malheureusement la « création du monde » telle qu’elle est décrite dans les saintes écritures ne correspondait pas avec les leçons d’histoire que j’apprenais en classe, j’en fut très contrarié. Il y avait plus, je ne ressentais plus la douce innocence qui me berçait pendant mes jeux d’enfant, cette état d’extase que l’ont vie en laissant libre cours à l’imagination, mes jeux devenait bestiale, l’age bête arrivait à grand pas et avec lui sont lot de pêchers, pas encore assouvis, donc à convoité. Si la bible m’avait alors été contée, cela aurait il pu arrêter la progression de mon âme sur le long chemin du vice qu’elle s’apprêtait à prendre ? Peut être !

Dans le livre relatant la vie de Jésus, il y était évidemment expliqué l’évangile, mais certains actes ne me semblaient pas aller dans le sens de la vie de tous les jours. L’exemple le plus frappant, si je puis me permettre, « tendre l’autre joue », ne me paraissait pas très indiqué en cas de conflit, et je n’avais jamais vu quelqu’un appliquer cette vérité. Autre chose ma très vite arrêté dans ma lecture, les paraboles, cette façon de s’exprimer, m’était incompréhensible, et je ne trouvais pas en moi la patience de lire toutes les explication qui m’aurais été bien utile. Le malin était à sont œuvre et du coup je suis resté avec le symbole de la croix, de Notre Seigneur Jésus Christ, incompris, et ce qu’il représente ne m’a pas aidé à trouver la voie du salut, mais m’a laissé effrayé comme étant la croix du calvaire, la croix sur laquelle le Christ a souffert pour une humanité qui l’a condamné à mort.
Sans cesser de croire en l’éternel notre Dieu, ni en ce qu’il représentait en moi, je me suis éloigné de Jésus Christ, ne pouvant pas croire que cette homme, pourtant Fils de Dieu, soit mort pour moi, pour me sauver de mes pêchers, alors qu’il n’ait pu se sauver de lui-même, ou que Dieu l’ai laissé mourir sur la Croix.

Vers 17 ans mon esprit vagabond s’est éloigné un peu plus de l’enseignement du Christ et m’a emmené loin de la Divine raison, vers les philosophes et leurs vues toutes différentes d’un même monde, que si peu voit comme il est, et que tant imaginent sans le regarder de près. Après avoir étudier un peu avec l’aide d’un camarade de cette époque, j’ai laissé calculer les spéculateurs entre eux, tout en aimant les naturalistes et les poètes pour leurs visions d’harmonies. C’est à l’age de 20 ans et la à lumière de l’éternel notre Dieu que j’ai enfin trouvé un refuge dans ma nuit. Il fallu que ce soit la divine providence de Notre Père qui m’amène jusqu’à « L’arbre de Vie » de la Kabbale Hébraïque, car rien ne m’y prédestinait de par mes origines culturelles, pourtant cette arbre de légende est devenu un guide, comme le bâton qui soutient le pas il a été et restera pour moi un étendard qui marquait mon but, et ce but pour moi, bien que je ne le voyait pas encore s’appelait « Jésus ». C’est en cherchant à résoudre l’énigme de la séphire « Daath », que mon ange gardien ma fait comprendre que c’était un chemin initiatique, que cette voie pouvait me conduire à connaître plus que si qui en étais dit, mais que pour traverser l’abîme, il me faudrait faire un sacrifice. L’éternel notre Dieu m’a envoyé plus qu’une bouée pour trouver ma route, il m’a donné un phare ; ce phare c’est « Jésus Christ », et c’est sans m’en rendre compte que je m’apprêtais à suivre sa voie. Son enseignement m’a permis de comprendre mes erreurs de parcours, m’a donner une direction à prendre, et m’a évité de me perdre dans les méandres de la vie, en gardant à l’esprit que le risque de sombrer dans l’abyme en soi est toujours présent, cette dépression qui nous guette tous au détour d’un tourment, et peut nous emmener dans son gouffre, aussi sûrement qu’un mensonge fait à l’enfant conduit dans l’enfer qui est en nous, car notre âme au supplice que personne ne vient délivrer de ses chaînes, nous entraîne inlassablement toujours plus bas, et sans un espoir pour la retenir elle coule, puis se noie.

A cette époque et depuis pas mal d’année j’avais glissé dans le péché de la drogue (cannabis), l’alcool, le tabac et la sexualité. Je me suis blessé, gravement, mon âme en serait morte si Dieu le Père n’avait pas eu pitié de moi, car l’ennemi me nuisait avec ardeur et mon âme s’effondrait de plus en plus.
Il allait me falloir bien des années de lutte pour quitter le mal que je me faisais tous les jours. Mais je savais pertinemment que je marchais dans la bonne direction, mon guide s’était fait entendre à mon oreille et à 32 ans je suivais la route qu’il m’avait tracée des années avant, malgré les épreuves et le temps passé à boire, à fumer, et à me corrompre dans la luxure.

Le temps a encore passé et je me suis retrouvé dans un emploi qui allait me changer avec l’aide de Dieu, j’avais 37 ans.
Le milieu du travail est souvent propice à la convoitise et à la jalousie, certain n’hésite pas à faire appel à des procédés plus ou moins disgracieux pour arriver à leur fin, et ceci sans se soucier de la moindre charité. Pendant ces dernières années j’ai été témoin ou été moi-même confronté au harcèlement, de ceux qui ce fond fit de la moralité, et qui mettent en péril la santé physique et mentale de leurs victimes. Bien trop souvent, les fâcheux agresseurs ne veulent rien de plus que se faire bien voire pour : bénéficier d’une augmentation pécuniaire ou d’une promotion valorisante, enfin … avoir l’illusion d’un peu plus de pouvoir sur les autres.
J’ai pu, par la grâce de Dieu, résister à l’idée d’utiliser les mêmes moyens d’agir et trouver assez de courage en moi pour ne pas céder à la colère, face à des collègues indélicats ou des responsables abusifs. Quand l’amour du Père s’est fait connaître en moi à travers le Saint Esprit, j’étais dans un état pitoyable, mon âme était aux abois et mon cœur ne saignait plus que des larmes ; je recherchais le moyen d’aller mieux, de ne plus me sentir victime ; il m’a aidé à comprendre que pour cela il fallait que je parte, que je les laisse s’entre dévorer ; je ne pouvais pas faire autrement, au risque de m’y casser les dents ou pire de devenir comme eux, cruel et orgueilleux. Il ma été d’un grand secours, il m’a parlé d’amour dans un milieu ou s’il existait on n’oserait plus travailler, de peur de se faire renvoyer ; il m’a parlé de clémence et puis d’indulgence, il m’a dit qu’il était temps pour moi de faire un coup d’éclat, de partir sans scandale ni rancune. Depuis je poursuis ma voie, dans le calme, sans me heurter au drame que les autres subissent, ce qui me permet de me centrer sur l’essentiel, l’amour que Dieu me prodigue, et que je dois vous annoncez.

Encore un peu de temps et me voilà rendu à 42 ans.
Malgré toutes les grâces, dans lesquelles Notre Père me baignait, je ne parvenais pas à me défaire des brumes qui obscurcissaient encore mon esprit, le monde et ses plaisirs s’étaient emparés de moi et je ne trouvais pas la force suffisante pour y renoncer. J’ai pu, avec l’aide de Dieu, fermement m’accrocher à mes convictions, lutter contre les tentations les plus vénales et échapper à la corruption de mon âme par le pouvoir de l’argent. Me fallait il encore prendre conscience de ce qui, en ruinant mon corps mettait mon âme à mal et que j’allais devoir combattre avec les valeurs que Dieu m’a donnés. Car le monde connaît la dépendance de l’humain en matière d’alcool, de drogue, de tabac, et de sexualité, et d’autre produit en vente libre, ou pas, qui nous rendent ivres ou simplement malade, les toxiques que notre monde fabrique pour nous asservir en profanant ce temple sacré que l’éternel notre Dieu nous a donner. Il m’aura fallut du temps pour comprendre le mal que je faisais non seulement à mon corps et à mon âme, mais aussi à mon esprit, et par delà, au Christ, qui n’est pas seulement en moi, mais en nous tous réunis. Lui, le Christ, qui a souffert sur la croix pour que notre monde se purifie de son calvaire, celui qu’il a laver de son sang.

Cette année là j’étais décider à faire un voeux pour la nouvelle année, et je souhaitais demander à Dieu la sérénité. J’ai fais mon voeux en avance, sans savoir si cela allais fonctionné, mais en espérant très fort.

Le matin du 2 Décembre 2013, je méditais comme j’en ai l’habitude, devant la représentation de « l’arbre de vie » qui est dans ma chambre, quand je me suis fait surprendre par une voix en moi, pas audible dans mon oreille mais sortant de mon esprit, comme dite avant moi, je ne trouve qu’un terme : prédite. Le Saint esprit est venu souffler cette idée à mon oreille : « Tu a tous compris ». Je restais bête et agar, ne sachant plus si j’entendais des voies, ou si j’allais devenir fou. Le sujet sur lequel je m’éditais, était il en rapport avec le message donné, je me posai intérieurement la question. La réponse ne tarda pas à se faire connaître en moi, elle tonna d’un grand : « Oui ».
Je sus cette fois que c’est Dieu lui-même qui m’obligeait, car je n’aurais rien pu dire ou pensé d’autre que ça volonté. Je suis tombé à genoux devant l’arbre de vie, le seul emblème de la toute puissance de Dieu, que j’avais devant les yeux. Ce fus un instants Béni, qui continua dans la Sale d’eau, ou je découvris la grasse que Dieu m’avais faite, en plus de m’accordé la Sérénité demandé. Il avait enlevée durant la nuit, le sarcasme qui imprégnait mon sourire, et que la morsure du chien avait gravé sur mon visage. Ce que je ne savais pas c’est qu’il allais me faire la vie douce, il ma soigné, débarrassé des mots de mon corps, ceux qui me faisait souffrir. Depuis cette date, mon œsophage ne ressent plus d’ulcère, les crampes intercostales ont disparu, et mon intestin ne connaît plus de colique.
Un changement se mis en place assez rapidement, mes habitudes quotidiennes changeaient, et mon esprit trouvait tous les jours mille façons de s’émerveiller ou de se troubler, je comprends les choses dans leurs ensembles, ou à l’unité.

Le Christ est réapparu dans ma vie, son évangile trace le chemin des vertus qui jalonne mon existence. J’ai endossé un nouvel habit, il est tout blanc !
Depuis toute ma vie à changé, je vie dans une réalité que Dieu à faite, j’ai quitter mon travaille, afin d’en retrouver un plus calme, dans lequel l’humain aura toute sa place. J’ai arrêter tout ce qui me faisait du mal, drogue, alcool, tabac, luxure. La colère que je ressentais envers mon prochain à disparu, je vie au milieu d’anges, que je peu appeler mes sœurs et frères, les humains.

Mais le diable est toujours là, je peu ressentir sa présence, et il me faut continuer à lutter contre lui tous les jours, son arme la plus sournoise et qui me met encore à mal, est le doute.
Malgré cela Dieu reste le plus fort en moi, et il ne lui faut pas longtemps pour me ramener dans sa voie.

Dieu, par l’action du Saint Esprit, me donne à entendre la voix du Christ en moi.
Jésus me dit : Aime moi, et vie a travers moi.

J’ai une action à mener dans cette existence, transmettre le message que Dieu dépose en moi, vous faire connaître mon expérience, car c’est le but ultime de toutes âmes.

Soyez tous béni dans le Christ

Revenir en haut Aller en bas
Tenrou
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1053
Age : 31
Ma localisation : Midi-Pyrénées
Mon humeur : Attentif
Date d'inscription : 20/03/2010

MessageSujet: Re: Dieu à illuminé ma vie   Mar 13 Oct 2015 - 7:08

Et bien je n'ai qu'une chose à dire... Gloire à Dieu!

Il faut dire que ton parcours de vie est quand même assez "généralisé" à l'Homme. Créature coincée entre ce que le monde lui inculque, et une religion qui tente de maintenir la nostalgie d'un dieu lointain... Et bien entendu tous les détours que notre chair nous fait prendre....

Mais grâce à Dieu, Il t'a conduit au delà de tout cela, démontant chacune de ces fausses "vies" pour te révéler la vraie "Vie" que l'on trouve en Christ par la révélation de Son Esprit...

Quand on y pense... On peut vraiment se dire "que suis je pour que Tu t’intéresses à moi", rien que cela est déjà un miracle... Smile

Sois béni et encouragé à persévérer dans Ses voies!
Revenir en haut Aller en bas
Christophe B
Ange serviable
Ange serviable
avatar

Masculin Nombre de messages : 10
Age : 46
Ma localisation : Ile de France
Mon emploi/loisirs : Jardinier / Lecture, écriture
Mon humeur : Joviale
Date d'inscription : 27/09/2015

MessageSujet: Re: Dieu à illuminé ma vie   Mar 13 Oct 2015 - 10:36

Bonjour Tenrou,

Comme tu le souligne mon parcours est générale à toute l'humanité.
Ce que Dieu montre dans une vie comme la mienne, ou il intervient, c'est que tous nous pouvons être sauvé. Il suffit pour cela de se tourner vers Lui, de le rechercher en soi, pour, avec l'aide de sa grâce, se trouver à travers Lui.

Dieu ma guéris avant même que je commence à me soigner, il a ressuscite mon âme et ma chaire et a permis a mon esprit de le rencontrer Il m'a donner le désir de Lui faire plaisir, en continuant l'œuvre qu'il a commencer en moi et en allant jusqu'au bout de la voie qu'il m'a tracé.

L'arbre de vie est pour moi, expliquer par le Saint Esprit, le corps du Christ ; si seulement il étais compris comme ça par tous ceux qui l'on devant les yeux...
Comme tu le dis, le Père ma guidé vers le Fils, par le chemin de la vérité qui mène à la vie.

A la question : Qui suis je pour que tu t'intéresses à moi ?
La réponse qu'il me donne, c'est que je suis son enfant..., tu est son enfant..., ils sont ses enfants !
Voilà pourquoi il a la volonté de tous nous sauver, et de nous aimer pour l'éternité.

Pour te montrer que Dieu me fais persévérer dans sa voie, je peu te dire qu'il à fais une grande chose pour moi dernièrement. Il m'a fait prendre conscience de la réalité du Diable Evil or Very Mad dans le monde, moi qui me refusais à croire que Dieu l'ait vraiment permis.
Je peu maintenant marcher sans me prendre les pieds dans les racines qui affleure la surface de la Terre. Wink
Comme quoi Dieu est patient... Very Happy

Fraternellement
Christophe
Revenir en haut Aller en bas
Tenrou
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1053
Age : 31
Ma localisation : Midi-Pyrénées
Mon humeur : Attentif
Date d'inscription : 20/03/2010

MessageSujet: Re: Dieu à illuminé ma vie   Mar 13 Oct 2015 - 11:00

Pour la question, nous avons tous cette réponse car Sa Parole le mentionne. Mais je disais cela par rapport au fait qu'il serait légitime de se la poser afin d'essayer (car cela est impossible) de mesurer Sa grâce envers nous... Smile

Fraternellement,
Cyril
Revenir en haut Aller en bas
Christophe B
Ange serviable
Ange serviable
avatar

Masculin Nombre de messages : 10
Age : 46
Ma localisation : Ile de France
Mon emploi/loisirs : Jardinier / Lecture, écriture
Mon humeur : Joviale
Date d'inscription : 27/09/2015

MessageSujet: Re: Dieu à illuminé ma vie   Mar 13 Oct 2015 - 14:40

Je me sent déjà assez privilégier que Dieu tout puissant est tourné sa face vers moi rouge
Alors essayer d'en mesurer la grâce... siffle

Je suis tout heureux de sa bonté, et en suis plein de gratitude Wub

Béni sois tu
Revenir en haut Aller en bas
Tenrou
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1053
Age : 31
Ma localisation : Midi-Pyrénées
Mon humeur : Attentif
Date d'inscription : 20/03/2010

MessageSujet: Re: Dieu à illuminé ma vie   Mer 14 Oct 2015 - 6:41

Donc tu appliques Philippiens 4:4 good
Revenir en haut Aller en bas
Christophe B
Ange serviable
Ange serviable
avatar

Masculin Nombre de messages : 10
Age : 46
Ma localisation : Ile de France
Mon emploi/loisirs : Jardinier / Lecture, écriture
Mon humeur : Joviale
Date d'inscription : 27/09/2015

MessageSujet: Re: Dieu à illuminé ma vie   Mer 14 Oct 2015 - 7:59

Du verset 4 au verset 7, pour être dans une joie immense et avoir toute confiance en notre Seigneur love
Revenir en haut Aller en bas
Tenrou
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1053
Age : 31
Ma localisation : Midi-Pyrénées
Mon humeur : Attentif
Date d'inscription : 20/03/2010

MessageSujet: Re: Dieu à illuminé ma vie   Mer 14 Oct 2015 - 8:19

Amen
Revenir en haut Aller en bas
Rescued
SuperAnge
SuperAnge
avatar

Masculin Nombre de messages : 531
Age : 29
Ma localisation : Est
Mon emploi/loisirs : Prof
Mon humeur : Vigilant
Date d'inscription : 12/02/2010

MessageSujet: Re: Dieu à illuminé ma vie   Dim 27 Déc 2015 - 20:52

J'ai lu votre échange, et je dis à mon tour : amen !

Christophe, je t'encourage dans ton combat de tous les jours pour rester du bon côté et dans le droit chemin. Le Seigneur t'a écarté de grands dangers comme chacun de nous d'ailleurs, car ta vie a un grand prix à Ses yeux. Sois béni ! Smile

Ton prénom signifie : "qui porte le Christ", alors merci d'avoir fait honneur à ton prénom en nous apportant ce témoignage Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dieu à illuminé ma vie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dieu à illuminé ma vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je fais toujours les choses qui [...] plaisent [à Dieu]. — Jean 8:29.
» Rejetons les paroles sans valeurs de ce monde éloigné de Dieu
» Inviter à Dieu
» boutique mac lyon part-dieu
» Eu. Restaurer l'Hôtel Dieu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Jeunesse Chrétienne :: LA PAROLE ETAIT AVEC DIEU... ET LA PAROLE ETAIT DIEU. :: Témoignages-
Sauter vers: