Voilà un espace convivial où les désireux de partager autour de la Parole de Dieu pourront se donner rendez-vous, faire connaitre leurs témoignages ou lire ceux des autres.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pardonné malgré tout?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AdamTL
Ange débutant
Ange débutant


Nombre de messages : 2
Age : 28
Ma localisation : Saguenay
Date d'inscription : 08/12/2016

MessageSujet: Pardonné malgré tout?   Jeu 8 Déc 2016 - 4:30

Écoutez,

Je crois en Jésus depuis des années déja. J'ai une foi inébranlable en sont existence, sa divinité, ce qu'il a fait, et ce qu'il fait encore pour nous a tout les jours.

Mais je vien içi ce soir parce j'ai toujours et encore des questions sur la vie a mener quotidiennement étant chrétien. Même si je sais qu'il est évident je doivent m'abstenir de péché et de m’éfforcer a mené une vie parfaite et exemplaire (pas juste en apparence), je continue a pécher quotidiennement, que ce sois par Consommation, Pornographie, Convoitise ou Oisiveté.

Alors ma question est: Est-ce que l'Éternel, par Jésus Christ, nous pardonnent même si l'on pêche souvent volontairement en toute connaissance de cause? Ou le salaire du péché, c'est la mort?
Est-ce que seul les chrétiens avec une vie parfaite seront sauvé? Ou les conscients misérables le seront aussi?

En lisant sa parole. La réponse m’apparaît souvent a être oui, nous sommes pardonnés, Jésus paye pour ceux qui crois en lui et je me sens sauvé. Parfois c'est tout le contraire et je me sens condamné.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Tenrou
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1140
Age : 31
Ma localisation : Midi-Pyrénées
Mon humeur : Attentif
Date d'inscription : 20/03/2010

MessageSujet: Re: Pardonné malgré tout?   Jeu 8 Déc 2016 - 14:22

Bonjour,

Le salaire du péché est effectivement la mort, et ça nul ne peut le nier. Car le péché nous entraîne loin de la présence de Dieu, il nous sépare littéralement de Lui, comme le dit Esaïe (59:2).

Cependant Jésus a payé le prix pour que nous puissions revenir dans Sa présence, Il a effacé nos transgressions et nous a rendu vierge.... Du moins spirituellement parlant.

Le chrétien parfait, comme tu le dis, est forcément un chrétien mort et enterré (physiquement), car sur cette terre nous ne serons jamais parfait. Bien que lors de notre conversion, nous "mourrons" à nous même afin de tendre à ressembler à Jésus par la puissance du Saint-Esprit agissant en nous, c'est la sanctification (mais cette étape est un long cheminement qui prend... le restant de nos jours...).
Qui dit conversion, dit repentance. La repentance est un changement d'état d'esprit, un changement de mentalité (et donc un changement de "fonctionnement"), cela nécessite que l'on reconnaisse que l'on est dans l'erreur, que l'on demande pardon à Dieu, que l'on demande Son aide et Son intervention et enfin que l'on agisse pour changer de voie.
Parfois cette étape se fait en "un instant" lors de la repentance, mais parfois cela prend un certain temps (notamment lors d'esclavage à la pornographie, à l'alcool, aux jeux, aux drogues et toutes autres addictions...). Ce temps n'est pas, à mon avis, un "retard" de Dieu, mais plutôt un manque de notre part (manque de compréhension, de foi, de volonté). Je ne dis pas ça pour accuser, mais étant passer par cette étape je peux dire que j'ai mis un bon bout de temps à voir le bout du tunnel, et au final, si je devais en tirer une leçon aujourd'hui, je dirai que c'est un mélange de tout ces manques que j'ai cité:
- manque de compréhension du prix payé par Jésus (et encore aujourd'hui je pense que je n'en ai pas saisi l'entièreté)
- manque de foi, en étant incrédule vis à vis de ma situation (car lorsqu'on pêche on se sent sale, tellement sale qu'on n'aurait presque pas envie d'une aide divine)
- et enfin un manque de volonté, car malheureusement la chair affectionne cela, et la mettre à mort est parfois un choix qu'on n'arrive pas à prendre du premier coup (on peut le formuler verbalement, mais vivre l'inverse).

En gros, je crois que Dieu brise les liens, et Il est assez puissant pour libérer et guérir l'homme, mais il faut garder en tête que Dieu est patient et Il ne force pas... Si nous ne le laissons pas faire, Il ne pourra pas agir, même si c'est Son désir le plus profond.

Je ne peux donc que t'encourager à rechercher Sa Face pour apprendre de Lui et je suis persuadé que non seulement tu trouveras du réconfort, de la paix, de l'amour, mais également que tu trouveras la force pour mettre à mort ces penchants et que tu en seras totalement libéré.



Revenir en haut Aller en bas
Stefchrist
Ange serviable
Ange serviable


Nombre de messages : 26
Age : 29
Ma localisation : Ici
Date d'inscription : 17/08/2016

MessageSujet: Re: Pardonné malgré tout?   Jeu 8 Déc 2016 - 15:38

Bonjour,

C'est une question vraiment intéressante.. si le salaire du péché c'est la mort alors je me dis que le paradis sera très peu peuplé car qui ne pèche jamais ..? que ce soit en pensée ou en acte?

Parfois je suis dans un état de crainte de Dieu.. car je me dis et si c'était le péché de trop? ou est la limite? et si je craquais si je fumais une petite cigarette, si j'ai menti etc et que je meurs percutée par une voiture sans avoir pu me repentir . alors irais je en Enfer? Vraiment j'ai du mal à me situer ..

J'veux dire on peut croire en Dieu, avoir accepté Jésus comme notre Seigneur et Sauveur et quand même continuer à pécher , sciemment ou non.. comme vous dites nous ne serons jamais parfaits.. mais on cherche à tendre un maximum vers cette perfection, à imiter Christ .

Ou alors il y aura des privilégiés au Royaume de Dieu? les plus saints seront plus proches de Dieu que ceux qui n'ont pas su se défaire de leurs travers et péchés?..
Revenir en haut Aller en bas
Tenrou
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1140
Age : 31
Ma localisation : Midi-Pyrénées
Mon humeur : Attentif
Date d'inscription : 20/03/2010

MessageSujet: Re: Pardonné malgré tout?   Jeu 8 Déc 2016 - 16:43

Il y a une différence entre croire en Dieu, croire en la seigneurie de Jésus (chose que les démons croient aussi), et le vivre (à savoir Jésus règne en moi).

En fait je ne pense pas qu'il faille être aussi catégorique "j'ai pas demandé pardon, si je meurs je vais en enfer" mais je pense qu'il faut s'examiner soi même... N'oublions pas que Dieu regarde au coeur...

Par exemple, un homme qui pratique un péché en ce disant "c'est bon, encore une fois, Dieu est bon, Il me pardonnera", là je crois que cette homme fait non seulement la lourde erreur de sous estimer le poids de son péché, mais il fait également la lourde erreur de fouler Jésus de ses pieds...

Par contre, ce même homme qui a pratiqué un péché pendant des années, et qu'il désire de toutes ses forces arrêter mais que sa chair "le traîne" à pratiquer son péché, je crois qu'il faut mettre cela sous le coup de "l'esclavage au péché"... Or nous le sommes tant que nous n'avons pas été libéré par Jésus... Mais Jésus a déjà tout accompli, d'où mon message précédent, pour moi le travail se fait en l'Homme, c'est un travail de compréhension, de foi, de volonté. Ce n'est pas agréable, loin de là, et ça prend parfois beaucoup de temps... Mais sortir victorieux de cette bataille nous renforce en Lui et nous équipe pour affronter les prochaines.
Cette bataille est "répétée" pour toutes les choses qui sont à balayer dans notre vie, mais nous savons que le Saint-Esprit ne va pas nous demander de tout rendre parfait d'un coup car Il sait que nous en sommes incapable, mais avec douceur Il va mettre en lumière le point que nous devons travailler, et lorsque ce point sera achevé, ça sera un autre....

Tout est une question de disposition de coeur, laissons nous la place à Dieu pour qu'Il agisse. Est ce qu'on Lui laisse carte blanche, ou veut on limiter Son action...? Notre égo est très fort... Il ne faut pas le sous estimer, c'est bien pour cela que nous devons le crucifier chaque jour.
Revenir en haut Aller en bas
AdamTL
Ange débutant
Ange débutant


Nombre de messages : 2
Age : 28
Ma localisation : Saguenay
Date d'inscription : 08/12/2016

MessageSujet: Re: Pardonné malgré tout?   Mar 13 Déc 2016 - 21:51

Tenrou a écrit:
Bonjour,

Le salaire du péché est effectivement la mort, et ça nul ne peut le nier. Car le péché nous entraîne loin de la présence de Dieu, il nous sépare littéralement de Lui, comme le dit Esaïe (59:2).

Cependant Jésus a payé le prix pour que nous puissions revenir dans Sa présence, Il a effacé nos transgressions et nous a rendu vierge.... Du moins spirituellement parlant.

Le chrétien parfait, comme tu le dis, est forcément un chrétien mort et enterré (physiquement), car sur cette terre nous ne serons jamais parfait. Bien que lors de notre conversion, nous "mourrons" à nous même afin de tendre à ressembler à Jésus par la puissance du Saint-Esprit agissant en nous, c'est la sanctification (mais cette étape est un long cheminement qui prend... le restant de nos jours...).
Qui dit conversion, dit repentance. La repentance est un changement d'état d'esprit, un changement de mentalité (et donc un changement de "fonctionnement"), cela nécessite que l'on reconnaisse que l'on est dans l'erreur, que l'on demande pardon à Dieu, que l'on demande Son aide et Son intervention et enfin que l'on agisse pour changer de voie.
Parfois cette étape se fait en "un instant" lors de la repentance, mais parfois cela prend un certain temps (notamment lors d'esclavage à la pornographie, à l'alcool, aux jeux, aux drogues et toutes autres addictions...). Ce temps n'est pas, à mon avis, un "retard" de Dieu, mais plutôt un manque de notre part (manque de compréhension, de foi, de volonté). Je ne dis pas ça pour accuser, mais étant passer par cette étape je peux dire que j'ai mis un bon bout de temps à voir le bout du tunnel, et au final, si je devais en tirer une leçon aujourd'hui, je dirai que c'est un mélange de tout ces manques que j'ai cité:
- manque de compréhension du prix payé par Jésus (et encore aujourd'hui je pense que je n'en ai pas saisi l'entièreté)
- manque de foi, en étant incrédule vis à vis de ma situation (car lorsqu'on pêche on se sent sale, tellement sale qu'on n'aurait presque pas envie d'une aide divine)
- et enfin un manque de volonté, car malheureusement la chair affectionne cela, et la mettre à mort est parfois un choix qu'on n'arrive pas à prendre du premier coup (on peut le formuler verbalement, mais vivre l'inverse).

En gros, je crois que Dieu brise les liens, et Il est assez puissant pour libérer et guérir l'homme, mais il faut garder en tête que Dieu est patient et Il ne force pas... Si nous ne le laissons pas faire, Il ne pourra pas agir, même si c'est Son désir le plus profond.

Je ne peux donc que t'encourager à rechercher Sa Face pour apprendre de Lui et je suis persuadé que non seulement tu trouveras du réconfort, de la paix, de l'amour, mais également que tu trouveras la force pour mettre à mort ces penchants et que tu en seras totalement libéré.




Merci pour ce message. C'est une belle exhortation. J'avais espoir en ce forum en posant ces questions et je crois que ton témoignage saura en aider quelques uns. Moi le premier.

Est-ce que Craindre Dieu peut devenir malsain?

La culpabilité.
Je me sens toujours coupable quand je suis en train de commettre le péché, en me disant "Un jour je ne ferai plus cela... tu m'en libérera", et là ma culpabilité me dit "Pourquoi n’arrête tu pas maintenant?".

On parle littéralement du combat spirituelle que les chrétiens doivent vivre quotidiennement. J'imagine que beaucoup de croyants qui cherche vraiment l'Éternel au fond de leur cœur viennent à ressentir ces fardeaux à un moment de leur vie. On doit continuellement s’efforcer de rester la tête hors de l'eau jusqu'à se que l'on regarde pleinement vers lui et qu'il nous prenne la main pour nous en sortir.

Si Dieu me donnais droit a un seul miracle sur demande. Je lui demanderais de me purifier sur le champs et pouvoir être en sa présence pour l'éternité. Mais il l'as déjà fait, par Jésus. Donc sur cela je garde toujours espoir qu'il me libérera pleinement du péché un jour.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Tenrou
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1140
Age : 31
Ma localisation : Midi-Pyrénées
Mon humeur : Attentif
Date d'inscription : 20/03/2010

MessageSujet: Re: Pardonné malgré tout?   Mer 14 Déc 2016 - 8:38

La crainte de Dieu est une bonne chose, d'ailleurs Salomon en a fait un proverbes:
La crainte de l'Eternel est le commencement de la sagesse (Proverbes 1:7)

Mais il faut je pense différencier la crainte (peur du châtiment) et la crainte (respect de Sa Seigneurie). Pour moi je pense que la crainte, dans le sens peur du châtiment, peut s'appliquer au proverbes de Salomon, car c'est lorsqu'on prend conscience de Dieu, que l'on prend conscience de notre état de pécheur, ce qui est en soi le commencement de la sagesse, car si on continue à creuser sur cette voie, cela nous amène à la repentance... Cependant avoir sans cesse cette crainte est à mon avis nocif, car cela néglige le sacrifice de Jésus, et le pouvoir de rachat de Celui-ci sur notre vie.

C'est là qu'à mon avis nous devons avoir cette crainte respectueuse. Car nous savons qui Il est, ce qu'Il a accompli, et logiquement lorsque nous l'acceptons dans notre coeur cela signifie que nous Lui donnons les clés du royaume de notre coeur... Donc Il est Roi, Il est Seigneur de notre vie à présent... C'est Lui qui règne, et plus notre "moi".

Pour en venir à ce que tu dis vis à vis de la culpabilité de l'acte pratiqué, je pense que tu ne devrais pas penser "un jour j'arrêterai" car cela sous entend une remise au lendemain, mais je pense que tu devrais plutôt développer une pensée de dégoût pour le péché, pour ce péché (non pas pour le sexe car c'est un don de Dieu pour le couple), et c'est à mon avis comme ça que tu trouveras déjà la volonté profonde de te séparer de cela. Ensuite les forces viendront de Lui! Smile

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Pardonné malgré tout?   Dim 18 Déc 2016 - 15:50

Bonjour à tous,
je voudrais réagir à ce que tu dis, Tenrou, à propos de la crainte de Dieu et de la haine du péché (si c'est bien de cela que tu parlais à la fin).
Je voulais savoir : comment est-ce qu'on parvient à développer ça exactement ? Je sais que cette question peut paraitre bizarre, mais en fait Jésus dit que celui qui a beaucoup à se faire pardonner manifeste davantage d'amour, or, personne n'a peu à se faire pardonner. Donc il faut prendre vraiment conscience de ce qu'on a fait de mal, prendre conscience de l'horreur du péché, et prendre conscience ainsi de l'importance du sacrifice de Jésus-Christ à la croix. Mais le penser ce n'est pas suffisant, c'est dans le coeur qu'il faut développer crainte de Dieu et horreur du péché. Donc qu'est-ce qu'il peut bien manquer à quelqu'un pour qu'il développe ces deux choses, et donc se repente sincèrement, et donc reçoive le pardon de ses péchés ? Je pense que ça éviterait à beaucoup de "récidiver" s'ils avaient la réponse à cette question, et je m'inclus dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Tenrou
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 1140
Age : 31
Ma localisation : Midi-Pyrénées
Mon humeur : Attentif
Date d'inscription : 20/03/2010

MessageSujet: Re: Pardonné malgré tout?   Lun 19 Déc 2016 - 7:52

Bonjour Cacao,

Je ne pense pas qu'il y ait de clé spécifique à cela... Seulement l'expérience...

Je prends l'exemple d'un homme accro à la pornographie, au départ il ne s'en rend même pas compte, ensuite il va surement avoir des idées du genre "c'est des pulsions naturelles" ou encore "je ne fais de mal à personne" (ce qui est vrai si on regarde cela d'un point de vue humain en se comparant à des violeurs ou à des pédophiles), enfin il va surement dévier vers un système de récompense à savoir se faire plaisir car il juge qu'il a fait quelque chose de bien, ou s'abstenir lorsqu'il n'est pas content de lui.
Mais ce que cet homme ne sait pas encore, c'est que "je ne fais de mal à personne" est faux... Car il se fait du mal à lui même. Donc petit à petit, au fil des années il risque de s'installer une pensée de "tu ne vaux rien, regarde à quoi tu t'adonnes" et vu que cette personne pense cela, et bien elle n'ira pas chercher plus loin, elle se voit finir comme ça...

Sauf que si Dieu vient la toucher, là il commence à y avoir la prise de conscience du péché, de la déformation de ce que Dieu a prévu pour elle, mais malheureusement le péché est bien ancré dans sa chair, et cette personne ne peut s'empêcher de pratiquer... Donc elle va être surement amenée à se dévaloriser encore plus, jusqu'à se haïr. C'est là qu'il faut remettre les choses au clair, si nous acceptons Jésus comme sauveur, nous l'acceptons aussi comme seigneur dans notre vie, donc si Il règne en nous, et qu'il se passe en nous des choses contraires à Sa volonté, c'est que ces choses ne sont pas de nous, mais du diable. C'est là la différenciation de l'être né de nouveau et de la chair qui est destinée à mourir.


A mon avis, il s'agit avant tout d'une prise de conscience du péché qui règne sur la chair, et à l'opposé de notre identification à Christ. Cette dualité sera présente tout au long de notre vie, mais au fur et à mesure de notre avancée, Christ prend de plus en plus la place, et la chair diminue (et avec elle les péchés qui nous lient).
En prenant conscience que le péché n'est pas de nous, nous devenons alors tout à fait libre de le haïr, mais également de le chasser avec la puissance de Christ. Alors que si nous croyons que le péché émane de nous, il vient forcément le raisonnement comme quoi on ne peut pas se chasser soi même...

En fait, c'est le message de la croix... La mise à mort de la chair, car le péché est dans la chair. Et nous sommes appelés à vivre une vie nouvelle en Christ Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pardonné malgré tout?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pardonné malgré tout?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon histoire, Mon accouchement, malgré tout, s'en ai un, heureux de l'avoir connu in utero
» Pourquoi faut il aimer le monde et la vie (malgré tout) avec JL Servan Screiber
» La joie de l'Aid-el-fitr (hadith)
» Saharien et malgré tout.., heureux de l'avoir été....
» Cette prime de 250€ est malgré tout la bienvenue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Jeunesse Chrétienne :: DISCUSSIONS DIVERSES :: La solitude du chrétien-
Sauter vers: